Anciens

Ménez sur son passage à Bordeaux : "j'étais là sans être là"

Commentaire(s)

Jérémy Ménez (32 ans), de retour en France du côté du Paris FC (Ligue 2), est revenu pour France Football sur "son caractère de con" qui, selon lui, lui a desservi auprès des médias et lui a valu son étiquette de bad boy. L'attaquant considère qu'il a "peut-être aussi aidé la presse à être méchante", et avoue même qu'il aurait pu "être un peu plus ouvert et moins con". Il explique : "j’ai été con, avec mon caractère de con. Je me suis fermé à des gens alors qu'ils ne m’avaient peut-être pas fait de mal. J’ai horreur de l’injustice et j’ai lu plein de choses fausses sur moi. Mais la presse fait juste son travail, c’est comme ça". Le français estime ainsi avoir des responsabilités dans l'image négative qu'il a véhiculée, "mais peut-être que c’est moi qui ai donné le bâton pour me faire battre".

Le membre de la prometteuse génération 87, aux côtés de Samir Nasri, Hatem Ben Arfa ou encore Karim Benzema, revient ensuite sur l'un des moments difficiles de sa carrière : son court passage à Bordeaux (2016-2017). "J’étais là sans être là", résume-t-il. "J’avais des problèmes dans ma vie privée. Je n’avais plus le goût au travail. J’en avais marre du monde du foot, des gens faux, des mecs qui font semblant d’être amis...". L'ancien joueur du PSG exprime finalement un véritable ras-le-bol qui impactait sur son niveau : "Moi, ça, je ne pouvais plus. Mes performances étaient nulles et je perdais mon temps". Depuis son arrivée au PFC en septembre dernier, Ménez a 18 matchs pour 5 buts et 4 passes décisives, toutes compétitions confondues.