Girondins

Crivelli s'attriste de la réaction du public

Commentaire(s)
Crivelli attristé par la réaction du Virage Sud.
Crivelli attristé par la réaction du Virage Sud.

Lors de la soirée qui a vu Bordeaux se faire étriller 1-4 par le Stade Malherbe de Caen (15e journée de L1), l’un des points d’orgue était sans doute le départ prématuré des supporters. Enzo Crivelli, l’une des rares satisfactions de la saison girondine jusqu’ici, a révélé son émoi en voyant cette scène de désertion massive. S’exprimant au micro de L’Equipe, le jeune avant-centre a dit : « C'est dur de voir ça, aucun footballeur ne veut voir ça. J'espère que, pour moi, c'est la première et la dernière fois. Etre mené 0-4 à la maison, c'est interdit. Et la manière... On a lâché. »

Crivelli a aussi confié au quotidien que le président bordelais, Jean-Louis Triaud, était venu sermonner les joueurs au centre d’entrainement : « Il nous a dit qu’il n’était pas content et qu’il fallait se réveiller. » Le match de mercredi contre Bastia (16e journée de L1) peut permettre à Crivelli et à ses compères de chercher rédemption auprès du public aquitain.

.