Girondins

Adli se prononce sur le conflit entre la direction et les Ultramarines

Commentaire(s)
Yacine Adli, le milieu de terrain des Girondins de Bordeaux.
Yacine Adli, le milieu de terrain des Girondins de Bordeaux.

À la veille du seizième de finale de la Coupe de la Ligue face à Dijon, prévu mardi soir (21h05, Stade Matmut-Atlantique), Yacine Adli (19 ans) a eu les honneurs de la conférence de presse. Le milieu de terrain aquitain s'est notamment exprimé sur les tensions qu'il y a actuellement entre le club et les Ultramarines. Logiquement, l'ancien joueur du Paris Saint-Germain a plutôt fait preuve de prudence en abordant ce dossier épineux.

"Je pense qu’on ne va pas radoter énormément. Sur sa conférence de presse, le coach a expliqué que c’était important que l’on soit tous unis au niveau du club. Après je suis sur le terrain, tout ce qui est extra-sportif, je ne le maîtrise pas. Je ne sais pas vraiment ce qui est la source du conflit. Je ne vais pas m’aventurer sur des choses que je ne connais pas. La seule chose que je peux vous dire c’est que je suis pour que tout le monde soit unis. Il faut qu’on ait un climat convivial pour que l’on soit au mieux", a-t-il lancé devant les journalistes. "On a besoin de nos supporters à tous les matches, car c’est très important qu’ils soient derrière nous. Je pense que n’importe quel joueur aime se faire supporter et que le stade donne ce supplément d’âme à l’équipe. Forcément, quand les supporters sont un peu moins bruyants, cela se ressent un peu sur le terrain. Après, c’est à nous aussi de faire abstraction de ça et de rester dans notre bulle et faire le job sur le terrain. Après comme je l’ai dit, j’espère que tout va rentrer dans l’ordre, que l’on soit tous unis et qu’on fasse de superbes choses tous ensemble", a-t-il poursuivi.