Bedouet s'insurge contre le calendrier, favorable aux Verts


Bedouet et les Girondins fatiguent
Bedouet et les Girondins fatiguent

Bordeaux enchaîne. Le nul contre le PSG (2-2) tout juste obtenu, Eric Bedouet retourne en conférence de presse, ce lundi, pour aborder la réception de Saint-Etienne, mercredi (19 heures). Les Verts, eux, ont ouvert la 15ème journée contre Nantes... "Je ne comprends pas que l'ASSE ait joué vendredi, s'insurge le co-entraîneur girondin. Ils ne pouvaient pas jouer dimanche ? Ou au moins samedi ?" Alors que le FCGB est l'équipe française avec le plus de matches officiels à son actif cette saison, les jambes commencent à peser. "On a voulu aller au bout des choses en coupe d'Europe, même si ça signifiait qu'on allait piocher physiquement."

"On savait que décembre serait terrible, admet le Bordelais. Mais on a déjà traversé ce genre de période. Il n'y a aucune raison pour qu'on ne soit pas bien." Cela étant, entre Ligue Europa et Championnat, les organismes piochent... d'autant que "le championnat est très homogène, les étrangers qui arrivent le disent tous. Tout est préparé, organisé, qu'il s'agisse de tactique ou de physique. Il n'y pas de facilité, pas d'équipe faible." Avec un match compliqué tous les trois jours, ses joueurs vont chercher dans leurs réserves. Mais ils obtiennent des résultats. "Il faut que l'on soit dans la continuité, comme en Europe et contre le PSG. De toute manière, fatigués ou pas, il faut jouer ce match. En face, c'est une belle équipe, dans une belle dynamique, avec de beaux joueurs."