Girondins

Briand atteint les 100 buts en L1, "un chiffre symbolique qui récompense ma carrière"

Commentaire(s)
Briand rentre dans l'Histoire de la L1
Briand rentre dans l'Histoire de la L1

Buteur et passeur décisif lors de la victoire de Bordeaux (2-0) face à Nîmes hier, Jimmy Briand (35 ans) a vécu un week-end de rêve en atteignant la barre des 100 buts en Ligue 1.

88. En inscrivant hier son 100ème but en Ligue 1, Jimmy Briand est devenu le 88ème joueur de l'Histoire du championnat de France à passer cette barre mythique des 100 buts. Après avoir évolué sous les maillots de Rennes, Lyon et Guingamp, c'est avec celui de Bordeaux que l'attaquant français a marqué ce but tant recherché depuis huit mois maintenant. "C’est beau, c’est un chiffre symbolique qui récompense ma carrière. Je suis très fier. Je pense à tous les coéquipiers qui m’ont aidé à atteindre ce chiffre", a glissé l'intéressé après-match.

La classe de Ben Arfa

Dans un match serré, Briand est entré en jeu à la 65ème minute et a profité d'un exploit d'Hatem Ben Arfa (33 ans) pour se présenter au point de pénalty face à Reynet à dix minutes du terme. "Je n’étais pas nerveux au moment d’y aller et juste heureux sur le moment car j’étais complètement dans mon match. J’ai eu l’impression que mes coéquipiers étaient plus contents que moi."

Si Briand n'a pas tremblé en transformant son pénalty, il n'était pas prévu qu'il en soit le tireur a souligné Jean-Louis Gasset en conférence de presse. "Le tireur de pénalty, c'était Hatem Ben Arfa. Donc j'ai trouvé très classe de le laisser à Jimmy et j'avais confiance en lui car c'est un très bon joueur. Cela récompense sa carrière mais maintenant, on va essayer d'aller plus loin. Je suis très heureux pour Jimmy Briand car cent buts, il n'y a pas beaucoup de joueurs qui en sont capables", a rappelé l'entraineur bordelais.

Pour atteindre cette statistique, il aura fallu 449 matchs de Ligue 1 à Jimmy Briand. Plein de nostalgie Briand raconte : "Je ne me souviens peut-être pas des 100 mais je m’en souviens de beaucoup dont le premier en fin de match lors d’un Rennes-Montpellier sur un centre de Monterrubio." C'était il y a plus de 16 ans, le 23 mai 2004.