Cafu trouve la Bulgarie "plus technique" que la L1

Cafu donne son avis sur le championnat de France
Cafu donne son avis sur le championnat de France

Arrivé cet été à Bordeaux en provenance du Ludogorets (Bulgarie), Jonathan Cafu n'a été titularisé qu'une seule fois depuis le début de saison. L'ailier brésilien, invité du Club House, émission télévisée consacrée à l'actualité du club bordelais, a notamment évoqué son adaptation difficile au championnat de France et la déroute subie face au PSG samedi dernier (6-2). Un match que le jeune bordelais (26 ans) a, une fois de plus, suivi du banc.

"De l’extérieur c’est vrai que c’était très dur, j’essayais d’aider mes coéquipiers mais c’est très compliqué. Paris est une grande équipe. Il faut aller de l’avant et travailler parce que le championnat est encore long." a positivé Jonathan Cafu. "Je m’adapte au fur et à mesure, ça va mieux depuis mon arrivée, je commence à parler un peu plus. Je m’entraîne tous les jours pour ça, je veux être dans l’équipe titulaire pour pouvoir aider l’équipe (...) La différence entre la Bulgarie et le championnat français c’est qu’ici, il y a beaucoup de force, il faut aller beaucoup de l’avant. La Bulgarie c’était un peu plus technique, des une/deux, ce n’est pas la même façon de jouer, c’est plus physique (...) On doit gagner soit à la maison, soit à l’extérieur pour essayer d’être les premiers."


Réagissez à l'article "Cafu trouve la Bulgarie "plus technique" que la L1"