Girondins

Gourvennec reste positif dans la défaite

Commentaire(s)
Jocelyn Gourvennec, le coach aquitain
Jocelyn Gourvennec, le coach aquitain

Malgré une ouverture du score rapide en première mi-temps (Laborde, 9'), les Girondins n'ont pas su tenir leur avantage hier soir, du côté de Nice, lors de la 31e journée de Ligue 1. Logiquement, l'entraîneur bordelais Jocelyn Gourvennec était quelque peu contrarié au moment de faire face à la presse, même s'il a choisi de rester positif dans son analyse de la rencontre : "C'est une déception au vu du match mais ce n'est pas une contre-performance de perdre à Nice qui réalise une super saison et maintient un bon niveau de jeu malgré les absences" a-t-il expliqué, dans des propos rapportés par L'Équipe. "En première période, nous avons subi. Nice a joué sur son jeu de passes et nous prenons deux buts qui me semblent évitables. Sur un penalty sévère puis sur une perte de balle incroyable. Gaëtan Laborde nous remet dans le match sur un exploit."

Si elle fut vierge de buts, la seconde période est un autre motif de satisfaction pour le technicien du FCGB, qui regrette toutefois un manque criant d'efficacité : "Nous avons haussé le niveau technique après la pause mais nous n'avons pas été très adroits" a noté Gourvennec. "Nous avons eu des occasions très nettes, au moins quatre. Mais en seconde période, nous avons été à la hauteur. Cela prouve que nous progressions mais cela ne suffit pas. Nous avons la possibilité de continuer d'avancer."