Girondins

Gourvennec tente de rester positif, Ménès très pessimiste

Commentaire(s)
Pour Ménès, "quelque chose ne sent pas bon à Bordeaux"
Pour Ménès,

"Il faut penser que les Girondins ne possèdent que le septième budget de Ligue 1..." Sur le plateau du Canal Football Club, Jocelyn Gourvennec tente de soutenir son ancien club. Devenu consultant, le coach analyse les raisons de la défaite girondine contre Rennes (0-2) : "Bordeaux n'a pas des joueurs de qualité suffisante pour lutter avec les quatre premiers de Ligue 1, ce n'est pas faisable, surtout avec un match tous les trois jours. Maintenant, les joueurs, ils les ont, la qualité aussi, ça peut vite revenir."

Là-dessus, Pierre Ménès ne semble pas tout à fait d'accord. "Un truc ne sent pas bon à Bordeaux, analyse le chroniqueur. Le rendez-vous entre Alain Juppé (maire de Bordeaux, ndlr) et les repreneurs a été reporté, je crois qu'il y a un gros point d'achoppement au niveau de l'exploitation du stade... quelque chose ne tourne pas rond." D'autant moins que l'équipe ne s'est toujours pas retrouvé d'entraîneur. "C'est sans doute pour ça que Thierry Henry n'a pas voulu venir, et qu'ils sont en train de faire du réchauffé avec Ricardo."