La grosse colère de Bedouet


L'entraîneur des Girondins était très remonté après la défaite à Nice
L'entraîneur des Girondins était très remonté après la défaite à Nice

Battu à Nice (1-0) samedi soir, Bordeaux (13e) reste englué dans la deuxième partie de tableau. De quoi très mal commencer l'année en Ligue 1, et susciter la colère d'Eric Bedouet, qui en avait notamment après l'arbitrage à l'issue de la rencontre : "Il y a beaucoup de regrets et il faut qu’on apprenne à mettre des buts. Je ne vais pas m’étendre sur le penalty. Je ne veux pas en parler. Cela m’a gonflé. C’est abominable. On a le VAR maintenant… C’est incompréhensible. À quoi sert-il ? Mais je n’en parle pas. C’est fini. On a perdu", a-t-il déclaré à propos du penalty transformé par Allan Saint-Maximin après une faute peu évidente de Vukasin Jovanovic.

Mais le coach des Girondins a également pointé du doigt le manque d'efficacité de son équipe : "On fait une bonne première mi-temps et on doit revenir à la marque. À un moment donné, il faut marquer et tuer le match. On n’est pas en amateur. Il faut marquer le coup. C’est un problème récurrent". Les Bordelais auront l'occasion de se reprendre dès mardi à Angers (19h).