Le bilan se fera "à la trêve" prévient Gourvennec

Jocelyn Gourvennec a essuyé une nouvelle défaite à Toulouse ce mardi.
Jocelyn Gourvennec a essuyé une nouvelle défaite à Toulouse ce mardi.

Dans le dur après l'élimination de la Coupe de la Ligue de son équipe (défaite 2-0 à Toulouse), qui n'a remporté qu'un match sur ses onze derniers, Jocelyn Gourvennec a avoué devant la presse que "la situation est pesante" pour lui et ses hommes. Toutefois, le coach Bordelais se refuse à dresser un quelconque bilan avant la trêve hivernale et compte bien tout tenter pour redresser la barre, avec un déplacement à Nice suivi de la réception de Montpellier, en championnat.

"Il reste deux matches, on va travailler pour prendre des points, après, le bilan, on le fera à la trêve", a réagi Gourvennec. "Il faut rebasculer dans la L1, refaire tourner le compteur et retrouver un peu de couleur dans un championnat où c'est difficile en ce moment. Ça va être deux matches difficiles contre deux très bonnes équipes, Nice et Montpellier. Après, on sait aussi faire des choses. La situation est pesante quand vous êtes dans une mauvaise période qui dure et que ça sourit pas beaucoup. Mon rôle c'est de titiller un peu les joueurs mais c'est aussi de leur permettre de garder confiance dans une période qui est pas facile. Il faut se battre, il n'y a pas d'autre voie de passage aujourd'hui (...) Y a que le terrain qui fera avancer les choses. Je veux pas commenter, me plaindre. J'ai envie de me battre avec mon staff, avec mon groupe, y a que ça qui m'intéresse. Je peux pas agir là-dessus, je peux agir sur le coaching, la relation avec les joueurs. Je vais pas dire que ça me fait plaisir, je suis pas insensible à ça mais je veux pas commenter, je veux avancer.

Réagissez à l'article "Le bilan se fera "à la trêve" prévient Gourvennec"