Lerager fait un premier bilan de l'arrivée de Poyet


Le milieu bordelais s'est exprimé sur son nouvel entraîneur
Le milieu bordelais s'est exprimé sur son nouvel entraîneur

Bordeaux va mieux depuis l'arrivée de Gustavo Poyet sur son banc. Mais les joueurs bordelais semblaient, pour la plupart, très attachés à l'ancien coach Jocelyn Gourvennec. A l'image de Benoit Costil...mais aussi de Luks Lerager, comme il l'a confié sur le site du club : "Ce n’est jamais drôle lorsqu’un entraîneur est démis de ses fonctions. Cela a été très dur pour tout le monde. Malheureusement, c’est le football, c’est la vie. En tant que joueurs, nous devons regarder vers l’avant. Bien sûr, nous avons une part de responsabilité mais nous devons continuer à travailler avec, maintenant, un nouveau staff", a-t-il déclaré.

Avant d'évoquer les changements apportés par le technicien uruguayen : "Pour ma part, j’ai l’impression d’exercer un pressing plus intense à l’adversaire. Les milieux sont plus hauts. L’équipe presse et joue ensemble. C’est important pour les défenseurs et les attaquants, notamment à la récupération du ballon. Cela permet également d’avoir moins d’espaces entre nos lignes, ce qui déstabilise l’adversaire dans la transmission du ballon". Des progrès à confirmer lors de la réception d'Amiens, samedi (20h).