Pour Bedouet, la panne offensive est au coeur du problème


Bedouet regrette des problèmes récurrents en attaque
Bedouet regrette des problèmes récurrents en attaque

Bordeaux n'y arrive pas. Tenus en échec par Caen (0-0), les Girondins enchaînent un sixième match sans victoire. "On a eu beaucoup d'occasions, huit franches sur lesquelles on pouvait faire quelque chose, regrette Eric Bedouet en conférence de presse. Tout le problème est là, on a du mal à déclencher." La panne offensive, voilà le coeur du problème selon le coach. "Dans le dernier geste, il faut être tueur. Notre problème, c'est marquer des buts. C'est normal d'avoir des mauvais passages, on joue tous les trois jours, il faut relativiser, être exigeant mais il faut faire avec."

Après les tours de qualifications, de barrages et de groupes en Ligue Europa, les joueurs du FCGB fatiguent. "C'était notre 24e match de la saison, on aurait aimé gagner, c'est comme ça. L'équipe doute un petit peu, les matches qui vont arriver vont être difficiles. Mais dans un cas comme ça, il faut positiver. c'est comptablement que l'on n'est pas content." Il faudra se relever après la trêve. "Tant qu'on ne marque pas, on ne peut pas espérer et grappiller. Les joueurs essayent de faire des choses, de provoquer mais on a du mal à tuer un match dans le secteur offensif."