Poyet voit des problèmes mentaux dans son groupe


Poyet n'a pas aimé la première mi-temps de ses hommes
Poyet n'a pas aimé la première mi-temps de ses hommes

Bordeaux concède le nul contre Angers (0-0) en cette 29ème journée de Ligue 1 et voit l'Europe s'éloigner... "Si on continue à perdre des points comme aujourd'hui, ce sera très difficile, admet Gustavo Poyet en conférence de presse. Sans arriver aux soixante points ou presque, il y avait dix matches pour prendre 24 points. Il en reste neuf pour prendre 23. C'est le niveau d'un champion." Le technicien y croyait il y a quelques semaines, il est moins serein désormais : "on peut le faire mais après ce match d'Angers, c'est difficile à dire.On a commencé à jouer le match à 21 heures alors qu'il débutait à 20 heures. Parfois, on peut perdre le match en cinq minutes. Mais attendre 45 minutes, c'est beaucoup."

Le coach n'était pas content, il a vraisemblablement haussé le ton à la mi-temps. "C'était pas mal, a-t-il admis en riant. Avant le match, je pensais que nous étions bien. Je sentais que ça allait bien marcher. Et il se passe ce qui se passe en première période." Le coach a vu le résumé de la saison girondine en une rencontre : "nous n'avons pas un problème technique ou physique, puisque c'était bien dans ces domaines en seconde période. C'est un problème mental. C'est difficile car nous avons des joueurs différents. Il faut inculquer ce mental au groupe."