Girondins

Un candidat déjà connu pour reprendre Bordeaux

Commentaire(s)
King Street pourrait revendre Bordeaux
King Street pourrait revendre Bordeaux

Entre King Street et GACP, le torchon brûle, à tel point que les Girondins de Bordeaux devraient rapidement changer d'actionnaire. Si les rumeurs laissent autant penser à un départ du premier, actionnaire majoritaire, que du second, un repreneur se serait déjà manifesté, à en croire Sud-Ouest. Nos confrères du sud de la France expliquent, aujourd'hui, que Bruno Fievet, homme d'affaire franco-suisse de 50 ans, s'est positionné en cas de vente des Girondins par King Street.

Ce dernier, qui est ambassadeur des Girondins en Suisse depuis 2017, a fait sa fortune grâce à la gestion de grandes fortunes basées en Suisse et au Moyen-Orient. Ingénieur informatique et banquier, Bruno Fievet pourrait injecter 100 millions d'euros entre le rachat du club et les investissements.