L.Europa

Rubin Kazan - Girondins : À Kazan pour aller de l'avant !

Commentaire(s)
Enzo Crivelli et les Girondins se préparent à un combat en Russie.
Enzo Crivelli et les Girondins se préparent à un combat en Russie.

Dans le froid de la Russie centrale, les Girondins de Bordeaux espèrent décrocher un bon résultat de leur déplacement à Kazan, pour le compte de la 2ème journée de l'Europa League.

Ligue Europa - 2ème journée (groupe B)
Rubin Kazan (4ème, 0pt) - Girondins de Bordeaux (3ème, 1pt)
Stade Central
Arbitre : Mr.Mazeika

L'ENJEU

Concédé ou obtenu ? Le qualificatif à associer au match nul des Girondins face à Liverpool (1-1), il y a deux semaines, dépend de si l'on préfère voir le verre à moitié vide ou à moitié plein. Toujours est-il que s'ils veulent accrocher un billet pour les seizièmes de finale, les hommes au scapulaire devront gravir les échelons trois par trois plutôt qu'un par un, à commencer par ce soir, sur la pelouse d'un Rubin Kazan qui n'a rien à voir avec le double champion de Russie de la fin des années 2000 (2008 et 2009), que l'on retrouvait régulièrement en phase de poules de la Ligue des Champions. Cinquième de son championnat la saison dernière, le club russe est le rescapé cette Ligue Europa, puisqu'il aura profité de la disqualification du Dinamo Moscou, mis hors-jeu par le fair-play financier de l'UEFA. Et ce n'est pas sa défaite à Sion (2-1), il y a quinze jours, en ouverture, ni son mauvais début de saison (12ème de son championnat sur 16 équipes après 10 journées) qui viendront lui apporter un surplus de crédibilité dans cette compétition...

L'HOMME À SUIVRE

Laissé au repos face à Lyon (3-1), samedi, Enzo Crivelli arrive frais comme un gardon dans le froid de Kazan (5°C sont annoncés ce soir). Le jeune attaquant (20 ans), sauveur des Girondins à Almaty (en barrage retour) devrait être titularisé en pointe et assumer la responsabilité de faire trembler les filets adverses. À lui de prouver qu'il a les épaules assez solide pour.

ILS ONT DIT...

Valériy Chaly, entraîneur du Rubin Kazan : "Tous les matches sont difficiles et importants pour nous. Il y a trois autres équipes, six matches en tout. Tout est possible. Nous jouerons chaque match pour chercher la victoire. Nous avons une situation assez difficile dans notre championnat. Mais pour nous, l'Europa League est très importante. Nous jouerons pour l'équipe, pour la ville de Kazan, pour la République, pour les supporters. Nous allons donner le maximum demain pour gagner et faire un bon résultat."

Willy Sagnol, entraîneur des Girondins : "Le Rubin Kazan, depuis de nombreuses années maintenant, est un club à tradition européenne. On les a souvent vus en Champions League. C’est une équipe avec beaucoup d’expérience, avec des joueurs de qualité comme Carlos Eduardo que je connais très bien. Bordeaux aussi a des joueurs de qualité et j’espère que demain on aura l’occasion de voir un bon match de football entre deux équipes de haut niveau."

LES ABSENTS

À Kazan : Karadeniz (blessé).

À Bordeaux : Sertic, Diabaté (genou), T.Touré (cuisse), Pablo, Poundjé (choix).

LES COMPOSITIONS PROBABLES

Rubin Kazan : Ryzhikov - Kuzmin (C), Kverkvelia, Kambolov, Cotugno - Georgiev, Bilyaletdinov - Ozdoev, Carlos Eduardo, Kanunnikov - Portnyagin.

Girondins : C.Carrasso - Guilbert, Yambéré, Pallois, Contento - Chantôme, Saivet (C) - Plasil, Jussiê, Maurice-Belay - Crivelli.

Match à suivre EN DIRECT sur MadeinFOOT.com

Sondage : Quel est votre pronostic pour cette rencontre ?