Girondins

Bedouet : "L'arbitrage ? Il y a des limites..."

Commentaire(s)

Le Paris Saint-Germain a battu les Girondins de Bordeaux sur la plus petite des marges (1-0) au Parc des Princes ce samedi pour le compte de la 24ème journée du Championnat de France de Ligue 1 grâce à un but sur penalty d'Edinson Cavani. En conférence de presse d'après-match, l'entraîneur bordelais, Éric Bedouet, s'est plaint de l'arbitrage défavorable subi par son équipe lors de cette rencontre selon lui.

"Des regrets ? Oui, plusieurs… On n’est pas aidé par le corps arbitral. Le penalty (Ndlr, accordé pour une faute sur Meunier) ? Regardez les images, vous allez voir... À nous aussi de marquer des buts aussi. J’ai aimé l’état d'esprit. On est dans le dur avec plusieurs défaites d’affilée mais on a réagi, on a essayé de montrer quelque-chose et de lutter. Il faut plus de précision, notamment sur les coups de pied arrêtés. On joue à Paris, ce n’est pas toujours simple, il y a eu un moment de flottement au début. Mais quand on a joué notre chance à fond, c’était bien", a indiqué le technicien aquitain, et de poursuivre : "On a simplement manqué de précision dans les phases terminales, les phases arrêtées. On ne peut pas changer les choses comme ça. On est toujours sur le fil du rasoir. Ce n’est pas pour cela que l’équipe n’est pas agréable à coacher… On n’a pas pris de point, mais il y a des choses qui ont été bien faites, Paris est une équipe de haut niveau malgré les absents, on a montré qu’on a du caractère, qu’on n’avait pas peur, c’est bien. Le résultat ne nous convient pas, mais c’est encourageant."

Commentaire(s)