L1

Bordeaux accroché par Saint-Etienne (résumé et notes)

Commentaire(s)
Les Girondins de Bordeaux et l'AS Saint-Etienne se sont quittés dos à dos (1-1), ce dimanche après-midi en Ligue 1.
Les Girondins de Bordeaux et l'AS Saint-Etienne se sont quittés dos à dos (1-1), ce dimanche après-midi en Ligue 1.

Menés au score, les Verts sont parvenus à accrocher le point du nul face à Bordeaux (1-1), lors de la 28ème journée de Ligue 1. Un moindre mal pour les protégés de Claude Puel, qui ont terminé la partie à dix.

Ligue 1 - 28e Journée

Saint-Etienne
1 - 10 - 0 Bordeaux
D. Bouanga 68'
65' J. Maja

Trois jours après sa qualification pour la finale de la Coupe de France obtenue en renversant le Stade Rennais, l'AS Saint-Etienne retrouvait son Chaudron de Geoffroy-Guichard pour tenter de confirmer ce début de renouveau. Face aux Girondins de Bordeaux, organisés en 4-2-3-1, les coéquipiers de Mathieu Debuchy, disposés eux dans un 4-3-3, réalisaient le meilleur départ. Le capitaine des Verts était d'ailleurs le premier à se montrer menaçant en plaçant une tête sauvée sur sa ligne par Otavio (3ème). Maîtres du cuir et appliqués, les Ligériens affichaient à nouveau un visage séduisant. Passé le quart d'heure de jeu, ils flirtaient même avec l'ouverture du score mais la frappe rasante du gauche de Jean-Eudes Aholou, sur un service idéal en retrait de Denis Bouanga, trouvait les jambes d'un Benoît Costil décisif (18ème).

Quelques petites minutes plus tard, ce même Aholou se distinguait à nouveau en récupérant le cuir au milieu de terrain. La contre-attaque s'enclenchait et Loïs Diony, après avoir poussé son effort, décalait Mahdi Camara sur la droite de la surface. Sans contrôle, le jeune milieu de terrain de l'ASSE tentait sa chance au sol, du pied droit. Malheureusement pour les Verts, le cadre se dérobait, de peu (27ème). Le rythme retombait ensuite un peu et les opportunités se faisaient rares. Avant la pause, Ryad Boudebouz, sur un centre-tir enroulé du pied gauche, chatouillait la lucarne du but bordelais (40ème). Les Bordelais, justement, ne montraient rien en ce premier acte. Incapables de mettre en place leur jeu, les hommes de Paulo Sousa regagnaient les vestiaires sans avoir décoché la moindre frappe cadrée. Seul Yacine Adli, en tout début de match (6ème), avait légèrement fait frissonner l'arrière garde forézienne.

Mahdi Camara complique la tâche des Verts

Au retour des vestiaires, le second acte démarrait comme le précédent, avec des Verts remuants et volontaires. Sur un nouveau bon service en retrait de Denis Bouanga, Jean-Eudes Aholou tentait encore sa chance du plat du pied gauche. Comme lors du premier acte, le joueur prêté par l'AS Monaco s'appliquait - peut-être un peu trop d'ailleurs - et trouvait Benoît Costil sur sa route (57ème). Dominateurs depuis plus d'une heure, les coéquipiers de Wesley Fofana concédaient finalement l'ouverture du score contre le cours du jeu... Sur un centre venu de la gauche, Timothée Kolodziejczak ratait son contrôle. Josh Maja, en renard des surfaces, après une petite poussette sur William Saliba, ne se faisait alors pas prier pour expédier le cuir dans les filets de Jessy Moulin (0-1, 66ème). Un sacré réalisme pour les Girondins, qui ouvraient la marque sur leur premier tir cadré du match. Cet avantage s'avérait toutefois de courte durée. Sur un caviar déployé du gauche par Ryad Boudebouz, Denis Bouanga, à la limite du hors-jeu, plaçait une tête plongeante et gagnante au ras du poteau de Benoît Costil (1-1, 69ème).

Les Verts allaient-ils refaire le coup de Rennes ? Cela semblait bien parti pour mais Mahdi Camara, en fauchant Hwang Ui-jo dans le rond central après une erreur d'appréciation, compliquait sérieusement la tâche des siens en écopant d'un second carton jaunes synonyme d'expulsion (75ème). En supériorité numérique mais dans un jour sans, les Aquitains n'en profitaient pas, concédant même quelques situations chaudes. Sur l'une d'elles, Charles Abi était contré in extremis par un défenseur des Marine-et-Blanc (84ème). Puis, dans le temps additionnel, Edson Mexer se montrait fautif en assénant un coup de coupe de à Wesley Fofana, qui s'effondrait dans la surface. Mais l'arbitre central ne bronchait pas... (90ème+3), renvoyant les deux équipes aux vestiaires sur un score de parité qui n'arrange pas grand monde. Solidaires, les Verts méritaient mieux mais enchaînent un septième match de rang sans succès en Ligue 1. Ils pointent à la 17ème place du classement (30 points), avec trois unités d'avance sur le Nîmes Olympique (27 points), 18ème et barragiste. Le FCGB, de son côté, en est à quatre rencontres d'affilée sans succès mais grimpe au 12ème rang (37 points).

Photos Matchs : Saint-Etienne 1 - 1 Bordeaux