L1

Bordeaux partage les points avec Nîmes dans un match de fou ! (analyse et notes)

Commentaire(s)
Bordeaux et Nîmes partagent un nul de folie !
Bordeaux et Nîmes partagent un nul de folie !

Quel match ! Dans une véritable partie de ping-pong, Bordeaux et Nîmes se sont répondu coup pour coup pour, finalement, partager les points (3-3) en cette cinquième journée de Ligue 1.

Ligue 1 - 5ème journée
FC Girondins de Bordeaux - Nîmes Olympique : 3-3 (1-2)
Buts :
Briand (26ème et 56ème) et Kalu (58ème) pour Bordeaux ; Guillaume (31ème), Bobichon (45ème) et Bozok (78ème) pour Nîmes.

LE FAIT DU MATCH

Quel feu d'artifices ! Nîmes avait annoncé la couleur en alignant quatre attaquants d'entrée, ce Bordeaux - Nîmes serait un festival... ça n'a pas manqué ! Bien plus en vue offensivement que défensivement, les Crocos ont trouvé la faille par trois fois, tapé le poteau avec Ripart (24ème) et réussi une prestation de haut vol. Même conclusion côté bordelais : l'arrière garde, emmenée par un Sergi Palencia moins défenseur qu'attaquant, a oublié les fondamentaux pour se jeter à l'abordage. Conséquence, un match plus que plaisant, loin d'être nul !

LES BUTS

1-0 (26ème) : Briand ouvre la marque ! Les Bordelais posent le jeu au milieu de terrain mais peinent à trouver les espaces. Jimmy Briand décroche pour aller donner le ballon à Igor Lewczuk, depuis la gauche aux trente mètres. Le défenseur appuie une passe vers Younousse Sankharé, qui, aux vingt mètres, remet en une touche pour retrouver Jimmy Briand. L'attaquant a poursuivi la course, il arrive lancé dans la surface pour reprendre d'une demi-volée du plat du pied. Poteau rentrant.

1-1 (31ème) : Baptiste Guillaume égalise ! Le Nîmes Olympique développe une attaque côté droit, Antonin Bobichon trouve Umut Bozok dans le dos de Maxime Poundjé, à la limite du hors-jeu. L'attaquant, pousse, déborde et décoche un centre à ras de terre dans les six mètres de Benoît Costil. Dépassé, Igor Lewczuk ne peut qu'observer Baptiste Guillaume, rapidement arrivé derrière lui pour terminer à bout portant.

1-2 (45ème) : Le coup de patte de Bobichon ! L'ailier gratte le ballon dans les pieds girondins, avance, frappe... et subit une faute aux abords de la surface. Excentré sur la gauche, le Nîmois prend son élan, enroule du droit. Le ballon passe le mur et termine dans la lucarne de Benoît Costil. Quel but !

2-2 (56ème) : Bordeaux revient ! Sur une mauvaise relance gardoise, Lukas Lerager récupère et transmet à Samuel Kalu. Sur son côté droit, le Nigérian sert rapidement Sergi Palencia d'une petite louche dans la surface. L'Espagnol accélère le long de la ligne, place un petit pont sur Hervé Libohy et remet en retrait à Jimmy Briand. D'une frappe molle et contrée, le buteur prend Paul Bernardoni sur sa droite.

3-2 (58ème) : Kalu redonne l'avantage aux Girondins sur le coup d'envoi ! Juste après la remise en jeu, Nîmes concède une touche au milieu de terrain que Sergi Palencia joue rapidement. L'Espagnol donne à Jaroslav Plasil qui profite de la désorganisation nîmoise pour trouver Samuel Kalu, lancé au trente mètres, plein axe. L'ailier avance, élimine Antonin Bobichon sur son contrôle, Anthony Briançon d'un crochet, arrive aux vingt mètres et place une frappe croisée du gauche. Dans le petit filet.

3-3 (78ème) : Nîmes revient encore ! Alors qu'une offensive des Crocos avorte, la relance est mal assurée par le milieu de terrain bordelais, et Renaud Ripart récupère. L'ailier envoie une balle dans l'espace, à ras de terre. Benoît Costil est beaucoup trop lent à sortir et, alors que la passe semble beaucoup trop longue, Umut Bozok précède le gardien pour lui glisser la balle entre les jambes.

L'HOMME DU MATCH

Umut Bozok. Pour sa troisième titularisation en Ligue 1, le buteur nîmois réussit enfin une partition brillante ! Souvent insaisissable sur le côté droit, le Turc fait régulièrement déjouer Maxime Poundjé. Auteur de la passe décisive pour Baptiste Guillaume (31ème), le meilleur buteur de Ligue 2 l'année dernière s'est montré présent pour orienter les attaques... il s'est surtout révélé précieux lorsque les Crocos ont poussé pour égaliser. Trop altruiste (74ème), trop maladroit (76ème), il réussit finalement à faire parler sa vitesse et sa précision pour trouver la faille (78ème).

LES NOTES

Bordeaux : Costil (4) - Palencia (5), Koundé (3.5), Lewczuk (4), Poundjé (4.5) - Lerager (5), Plasil (3.5), Sankharé (7) - Kalu (6.5), Briand (7), Kamano (6).

Nîmes : Bernardoni (4.5) - Alakouch (4), Briançon (4.5), Lybohy (4), Miguel (5) - Thioub (5.5), Bobichon (7), Valls (4.5), Ripart (6) - Bozok (7.5), Guillaume (7).

LES CONSÉQUENCES

Bordeaux a retrouvé des jambes ! Après un trêve bienvenue, les Girondins semblent repartis de l'avant, avec de belles intentions, de l'envie et une attaque de plus en plus impressionnante. Seul souci (le même que face à Rennes ou Toulouse), la défense semble capable de craquer à n'importe quel moment. Conséquence, un nul et beaucoup de regrets pour les joueurs de Ricardo et d'Eric Bedouet. Jeudi, le rythme infernal reprend en Aquitaine avec un déplacement en République Tchèque pour défier le Slavia Prague. La profondeur de banc risque de manquer. Mais pas la motivation.

Nîmes continue de régaler ! Promus décomplexés, les Crocos continuent d'enchaîner les prestations offensives impressionnantes. Bernard Blaquart le sait, il ne peut pas tout miser sur sa défense... il aligne donc quatre attaquants, dès le coup d'envoi, en déplacement. Une stratégie somme toute payante puisque les Gardois ramènent un joli point de Gironde, après un joli spectacle. Vendredi prochain (20h45), un nouveau déplacement difficile attend le NO, sur le Rocher monégasque... L'occasion, une nouvelle fois, de se distinguer !

Photos Matchs : FC Girondins de Bordeaux 3 - 3 Nmes Olympique