L1

Bordeaux rend les armes (analyse et notes)

Commentaire(s)
Bordeaux s'est incliné à Nice, dimanche soir
Bordeaux s'est incliné à Nice, dimanche soir

Miné par les absences et rapidement mené au score, l'OGC Nice s'est finalement imposé, dimanche soir, face à Bordeaux lors de la 31e journée de Ligue 1 (2-1). Les Aiglons se relancent dans la course au titre.

Ligue 1 - 31e journée
Nice - Bordeaux : 2-1 (2-1)
Buts : Balotelli (16e), Eysseric (27e) pour Nice ; Laborde (9e) pour Bordeaux

LE FAIT DU MATCH

Bordeaux rate le coche. Après une ouverture du score précoce, les Girondins ont rapidement vu les Aiglons faire leur retard puis passer devant. Mais les hommes de Jocelyn Gourvennec ont eu de nombreuses occasions de recoller, à leur tour, à égalité. Sauf qu'ils ont cruellement pêché au niveau de l'efficacité. Symbole de ce manque de réalisme, Kamano a manqué deux énormes occasions d'égaliser en deuxième période, loupant le cadre à deux reprises alors qu'il se trouvait dans une position idéale. Peu avant la pause, Cardinale s'était aussi montré décisif avec une sortie autoritaire devant Vada.

LES BUTS

0-1 (9e) : Laborde marque les esprits. L'attaquant bordelais récupère le ballon aux abords de la surface niçoise. Il efface alors Le Marchand puis Dante, à chaque fois par un grand-pont, avant de tromper Cardinale d'une frappe puissante du gauche entre les jambes du portier azuréen.

1-1 (16e) : côté droit, Souquet rentre dans la surface bordelaise avant de s'écrouler sous la pression de Toulalan. L'arbitre lui accorde un penalty plutôt généreux que Balotelli vient transformer d'une frappe puissante à mi-hauteur.

2-1 (27e) : décalé par Balotelli à 20m du but adverse, Eysseric se met sur son pied droit. Pas attaqué, il tente sa chance et vient tromper Carrasso sur sa gauche grâce à une magnifique frappe enveloppée.

L'HOMME DU MATCH

Mario Balotelli. L'attaquant niçois a réalisé un match plein. Il s'est notamment montré décisif, transformant en force un penalty pour égaliser avant de délivrer une passe décisive pour Eysseric. L'avant-centre transalpin s'est aussi montré très impliqué, notamment dans le travail défensif. Il a ainsi touché plus de 50 ballons (53) au cours de la rencontre, réalisant un record personnel dans une rencontre de Ligue 1. Enfin, il a démontré une nouvelle fois sa capacité à être performant à l'Allianz Riviera, inscrivant son 11e but en 10 rencontres à domicile.

LES NOTES

Nice : Cardinale (6,5) - Souquet (5,5), Dante (4), Le Marchand (3), Dalbert (5,5) - Koziello (6,5), Seri (6) - R.Peirera (6), Belhanda (6), Eysseric (7) - Balotelli (7,5).

Girondins : C.Carrasso (5) - Sabaly (5), Jovanovic (4), Lewczuk (4), Contento (4,5) - Vada (4), Toulalan (4,5), Sankharé (4) - Malcom (3,5), Laborde (6,5), Kamano (3).

LES CONSEQUENCES

Nice ne s'avoue pas vaincu. Malgré d'importantes absences, le club azuréen a réussi à s'imposer dans la douleur face à des Bordelais bien trop maladroits. Les Aiglons se replacent ainsi dans la course au titre, revenant à quatre longueurs du leader, Monaco, et à un point de son dauphin, le Paris Saint-Germain. A l'entame du sprint final, les hommes de Lucien Favre restent donc en embuscade.

A l'inverse, les Girondins peuvent avoir des regrets. Après avoir ouvert la marque, ils ont été rapidement dépassés par de séduisants niçois. Ils ont ensuite bataillé pour revenir à hauteur. Mais ils ont pêché dans le dernier geste (lire par ailleurs). Les hommes de Jocelyn Gourvennec restent ainsi à la sixième place, à un point de Marseille. La lutte pour les accessits européens s'annonce, en tout cas, bien indécise jusqu'à la fin de saison.

Photos Matchs : Nice 2 - 1 Bordeaux