L1

Fatigués, les Girondins tombent à Rennes (analyse et notes)

Commentaire(s)
Bordeaux en déroute à Rennes
Bordeaux en déroute à Rennes

Rennes impérial ! Face à un Bordeaux fatigué, en panne à l'allumage, le SRFC s'impose avec autorité (2-0) sous les yeux d'Hatem Ben Arfa en cette quatrième journée de Ligue 1.

Ligue 1 - 4ème journée
Stade Rennais - Girondins de Bordeaux : 2-0 (2-0)
Buts :
André (12ème) et Bensebaini (16ème) pour Rennes.

LE FAIT DU MATCH

Une demi-heure. Une demi-heure, comme le temps d'absence des Bordelais au Roazhon Park. En une demi-heure, les hommes au scapulaire prennent une piquette. Benjamin André marque (12ème), Rami Bensebaini marque (16ème) mais les Girondins peuvent s'estimer heureux de ne sortir de cette entame qu'avec deux buts de retard. Jordan Siebatcheu préfère manquer un face à face que servir Benjamin Bourigeaud, seul (13ème) avant de voir sa tête passer à ras du poteau (14ème). Benoît Costil brille de nouveau sur une belle frappe de Bourigeaud (21ème). Entre-temps, Pablo est sorti sur blessure (18ème)... difficile de se remettre d'un cataclysme aussi long et important.

LES BUTS

1-0 (12ème) : Rennes passe déjà devant ! Débordement d'Ismaïla Sarr côté droit, coupé par Pablo. Corner. Clément Grenier s'en va le tirer. Depuis l'entrée de la surface, Benjamin André part très vite pour aller couper le ballon aux six mètres d'une tête puissante croisée sur la droite de Benoît Costil.

2-0 (16ème) : Le même en couleur ! Cette fois, Clément Grenier obtient un corner côté gauche. Benjamin Bourigeaud le frappe. Rami Bensebaini réalise un démarrage puissant depuis l'entrée de la surface pour croiser une tête plus subtile que celle de Benjamin André, mais tout aussi efficace : cette fois, Costil est pris sur sa gauche.

L'HOMME DU MATCH

Hamari Traoré. La totalité de l'équipe rennaise prétend à ce titre, tant Ismaïla Sarr, Benjamin André ou Clément Grenier portent leur équipe dans cette victoire... mais sur son côté droit, Hamari Traoré réalise un match plein. Impeccable à la récupération face à un François Kamano pourtant très en forme, le latéral ne laisse qu'une occasion à son vis à vis, la seule des Girondins que le Guinéen expédie à côté (45ème). Pour le reste, une partition propre, surtout marquée par un apport offensif impressionnant, dû à une entente superbe avec Ismaïla Sarr. Une belle prestation à laquelle il ne manque qu'un but, ou une passe décisive.

LES NOTES

Rennes : Koubek (5) - Traoré (7.5), Gélin (5.5), Mexer (5), Bensebaini (6.5) - André (7), Bourigeaud (6.5) - Sarr (7.5), Grenier (7), Del Castillo (6.5) - Siebatcheu (6).

Girondins : Costil (7) - Palencia (3.5), Koundé (4), Pablo (non noté) puis Lewczuk (5.5), Poundjé (4) - Lerager (3.5), Plasil (5), Sankharé (5.5) - Kalu (4), Briand (5), Kamano (4).

LES CONSÉQUENCES

Rennes s'impose tranquillement à domicile ! Auteurs d'une entrée en matière impressionnante, les Bretons se défont logiquement d'un adversaire la tête sous l'eau pendant quasiment toute la première mi-temps. Sabri Lamouchi a vraisemblablement appuyé sur les corners lors du travail de la semaine. Deux buts de la tête, une domination sur quasiment chaque coup de pied arrêté grâce à l'aisance technique des Grenier et Bourigeaud... le tout devant un Hatem Ben Arfa qui n'attend que de participer à la fête. Le SRFC promet beaucoup après la trêve !

Bordeaux fatigue. Après dix matches contre quatre pour son adversaire, les hommes d'Eric Bedouet semblent émoussés. En témoigne cette entame de match catastrophique, que les Girondins n'auront jamais réussi à rattraper. Cela étant, le FCGB a des excuses. Désormais, il s'agit d'oublier cette rencontre, et de resserrer les boulons durant la semaine de trêve internationale. Les objectifs ? Du repos et un nouvel entraîneur, porteur d'un véritable projet de jeu. La piste Ricardo est encore loin d'aboutir, les dirigeants doivent rapidement concrétiser.

Photos Matchs : Rennes 2 - 0 Bordeaux