L1

L'équipe-type de la 17ème journée

Commentaire(s)

Suite à la 17ème journée de L1, la rédaction de MadeinFOOT distribue ses bons points et vous dévoile son équipe-type du week-end.

L'équipe-type de la 17ème journée

Pionnier (MHSC) : Il n'est pas exempt de tout reproche sur les buts encaissés par le MHSC au Vélodrome, dimanche après-midi, mais avec 6 arrêts à son actif, son record cette saison, Laurent Pionnier a longtemps retardé les deux égalisations marseillaises (2-2). Numéro 3 au coup d'envoi de cet exercice 2015-2016, il est en train de s'affirmer comme un potentiel numéro 1, alors que le retour de Geoffrey Jourdren (épaule) se fait toujours attendre.

Angoula (Angers) : 4 tacles et 3 interceptions pour l'ancien Bastiais, qui fêtait à Lyon sa première titularisation de la saison (2 apparitions au total). La deuxième meilleure défense du championnat (9 buts encaissés seulement) a de la ressource.

Pedro Mendes (Rennes) : 14 ballons récupérés à Saint-Etienne hier soir (1-1), soit le meilleur total de la rencontre. Récupéré à Parme cet été, le défenseur portugais s'avère être une excellente pioche pour le Stade Rennais.

Thiago Silva (PSG) : Il n'a pas eu énormément de travail à effectuer à Nice (0-3), mais le brésilien s'est comporté en véritable patron au sein de la défense parisienne, notamment grâce à une qualité technique largement au-dessus de la moyenne : sur les 112 ballons qu'il a touchés, Silva a réussi plus de 98% de ses passes !

Andreu (Angers) : Avec 3 interceptions, 2 tirs bloqués et 1 tacle réussi, l'ancien Stéphanois a parfaitement rempli son rôle défensif à Gerland, mais s'est aussi montré intéressant offensivement, dans son couloir gauche, lui le droitier.

N'Doye (Angers) : Il est incontestablement l'homme de ce Lyon-Angers. D'abord grâce à ses deux buts inscrits de la tête, sur des coups de pieds arrêtés où il aura su s'élever plus haut que tout le monde. Ensuite pour son activité incessante dans le coeur du jeu (2 tacles, 2 interceptions, 2 dégagements défensifs, 4 frappes, 5 duels aériens gagnés).

Tshibumbu (GFCA) : De la première à la dernière minute du match, l'international congolais n'a jamais cessé de tenter (7 tirs), mais n'aura trouvé la cible qu'à la 84ème minute de jeu, pour offrir l'égalisation au Gaz contre le FC Nantes (1-1). Son deuxième but en trois jours, après celui inscrit à Montpellier mercredi (victoire 0-2).

Boudebouz (MHSC) : Une passe décisive de toute beauté pour Ninga (voir plus bas), pour le meneur de jeu du MHSC, qui monte en puissance au fil des semaines. Convoqué par Christian Gourcuff au début du mois de novembre, l'international algérien n'est plus très loin de son meilleur niveau.

Ninga (MHSC) : L'attaquant tchadien aime les Olympiques. Auteur d'un doublé étincelant à Lyon une semaine plus tôt, Casimir Ninga a récidivé à Marseille hier après-midi, en inscrivant deux buts pleins de sang-froid face à Mandanda. Acheté 75 000 € au Gabon pour renforcer la réserve du MHSC, il est incontestablement l'une des révélations de cette première moitié de saison en Ligue 1.

Benzia (LOSC) : Auteur d'un but magnifique contre Saint-Etienne trois jours plus tôt (1-0), Yassine Benzia a confirmé qu'il était le symbole du renouveau lillois, samedi soir, en inscrivant un doublé salvateur sur la pelouse de Caen (victoire 1-2). Deux buts inscrits sur ses deux seuls tirs cadrés (3 tirs au total).

Ibrahimovic (PSG) : Le suédois a réalisé son meilleur match de la saison, vendredi soir, à l'Allianz Riviera, délivrant d'abord un caviar à Edinson Cavani pour l'ouverture du score, puis en parachevant le succès parisien d'un doublé. Au-delà de ça, Ibra a beaucoup tenté (5 tirs), en ratant rarement sa cible (4 tirs cadrés).