L1

L'équipe-type de la 18ème journée

Commentaire(s)

L'avant-dernière journée de cette première partie de saison de L1 a rendu son dernier acte avec la victoire retentissante du PSG sur l'OL (5-1), hier soir. Les Parisiens, qui sont au nombre de trois à figurer dans l'équipe-type de MadeinFOOT...

L'équipe-type de la 18ème journée

Cardinale (Nice) : Une semaine après avoir subi la loi d'Ibrahimovic et du PSG, Yoan Cardinale s'est rassuré en livrant une partie convaincante à Reims. Il n'était même pas loin de sortir le pénalty de Diego Rigonato, mais la frappe du gauche du brésilien était trop puissante.

Sidibé (LOSC) : Une solidité toujours aussi impressionnante derrière (9 ballons récupérés) et une capacité à se projeter vers l'avant qui lui a permis d'aller parapher le joli succès lillois en inscrivant un troisième et dernier but face à Lorient. Son troisième but cette saison en L1.

Civelli (LOSC) : 3 tacles et 6 dégagements défensifs pour le roc argentin, qui a permis au LOSC d'obtenir un nouveau clean sheet face au Merlus (3-0).

Thomas (Angers) : Le défenseur Angevin a réalisé une prestation de haut niveau face à Bordeaux, hier (1-1). Auteur de l'égalisation du SCO dans le dernier quart d’heure, en devançant Carrasso sur un corner frappé au premier poteau, il a symbolisé la force de caractère et la régularité d'un groupe qui n’aura rien lâché durant ce match.

Palmieri (Bastia) : 5 tacles, 9 interceptions et une activité offensive toujours aussi intéressante dans son couloir pour le latéral gauche Bastiais, à Troyes (1-1). Il est incontestablement l'homme fort de cette première partie de saison au Sporting.

Cabot (Troyes) : Avec 66 ballons touchés (record du match), 4 tirs (1 cadré) et 4 dribbles réussis, il a été le troyen le plus dangereux sur le terrain, faisant trembler les Bastiais à plusieurs reprises... et les filets une seule fois, ce qui a permis à Troyes de repartir de cette rencontre avec un point de plus dans sa besace.

Balmont (LOSC) : Très actif au milieu, l'ancien Lyonnais a aussi fait l'étalage de sa technique en offrant une merveille de centre au second poteau sur l'ouverture du score de Bauthéac. Sa première passe décisive cette saison.

Matuidi (PSG) : Des stats de défenseurs pour le milieu de terrain du PSG, auteur de 3 tacles et 6 interceptions face à Lyon dimanche soir. Seule ombre au tableau, un apport offensif légèrement inférieur à ce dont le tricolore est capable.

Di Maria (PSG) : Le serial-passeur argentin avait le pied gauche en feu, hier soir, et en a profité pour délivré pas moins de trois passes décisives dans la démonstration du PSG face à l'OL (5-1). Aurier, Cavani et Lucas peuvent le remercier.

Ibrahimovic (PSG) : Deux buts, dont un sur pénalty (qu'il a obtenu tout seul) pour l'attaquant suédois, qui en a profité pour prendre le large au classement des buteurs (14 réalisations, soit 3 de plus que Michy Batshuayi, deuxième).

Bauthéac (LOSC) : Il n'avait pas encore marqué sous les couleurs du LOSC. Samedi, il a profité de la réception de Lorient (3-0) pour s'offrir un doublé. Positionné sur l'aile gauche, il a à chaque fois repiqué dans l'axe pour faire trembler les filets de Lecomte. D'abord de la tête sur un caviar de Balmont, puis d'un plat du pied opportuniste, aux six mètres, suite à un débordement de Benzia.