L1

L'équipe-type de la 1ère partie de saison

L'équipe-type de la 1ère moitié de saison en Ligue 1...

La première partie de saison de Ligue 1 s'est achevée cette semaine, et la rédaction de MadeinFOOT s'est réunie pour composer son équipe-type de ces dix-neuf premières journées de championnat.


L'ÉQUIPE-TYPE DE LA 1ÈRE PARTIE DE SAISON

  • Stéphane Ruffier (ASSE) : Le dernier rempart des Verts a réalisé une phase aller de haute volée, permettant à son équipe, pourtant peu sereine depuis plusieurs semaines, de terminer l'année avec la troisième meilleure défense du championnat (16 buts encaissés). Sans lui, les Verts navigueraient à coup sûr dans les eaux troubles du classement. Impérial que ce soit dans les airs ou sur sa ligne (82,05% de tirs arrêtés), il est clairement le meilleur portier de l'Hexagone sur cette première partie de saison.
  • Serge Aurier (PSG) : Rapide, physique et endurant, Serge Aurier s’inscrit comme l’un des tous meilleurs à son poste. Ses problèmes extra-sportifs n’ont pas d’influence sur les performances de l’international ivoirien, qui a délivré trois offrandes en 11 rencontres cette saison. S’acclimatant très bien à la collocation avec Thomas Meunier, le Parisien s’éclate dans le nouveau système mis en place par Unai Emery où il peut montrer toute l’étendue de son talent en attaque.
  • Kamil Glik (Monaco) : L’axe défensif monégasque s’est renouvelé avec l’arrivée du polonais de 28 ans. L’ancien capitaine emblématique du Torino a su s’y imposer comme un titulaire indiscutable et indiscuté, tant ses prestations sont convaincantes. Solide comme un roc, il lui arrive aussi de se projeter vers l’avant, souvent avec réussite (3 buts en 18 matches de Ligue 1).
  • Thiago Silva (PSG) : si le PSG a déjà connu 4 défaites cette saison, Thiago Silva poursuit ses belles performances côté parisien. Titulaire à 14 reprises, le défenseur a retrouvé la sélection brésilienne début septembre, de quoi lui redonner le sourire. Auteur de deux réalisations sur corner, l’international auriverde défend toujours aussi proprement puisqu’il n’a commis que 8 fautes (contre 14 subies) pour 1 carton jaune.
  • Fernando Marçal (Guingamp) : Débarqué aux abords du Roudourou dans un relatif anonymat, le latéral gauche brésilien s'est rapidement fait un nom au point de devenir incontournable chez les Rouge-et-Noir, auteurs d'une très belle première partie de saison (5èmes du classement). Solide défensivement, il est également très présent offensivement avec une belle palette technique et un gros coffre pour multiplier les efforts. Avec 5 passes décisives à son actif, il est le deuxième meilleur passeur (ex aequo) de la phase aller.
  • Wylan Cyprien (Nice) : difficile de ressortir une individualité du collectif niçois, irrésistible depuis le début de saison, mais l’ex-Lensois, qui avait découvert la Ligue 1 il y a deux ans déjà, symbolise à lui seul l’extraordinaire première moitié de saison des Aiglons : on ne l’attendait pas à ce niveau-là ! Avec 5 buts et 2 passes en 19 rencontres, il fait partie de ces milieux récupérateurs modernes, capables de vite (et bien) se projeter vers l’avant.
  • Tiémoué Bakayoko (Monaco) : recruté pour 8 millions d’euros à Rennes en 2014, l’international Espoir justifie enfin le prix de son transfert puisqu’il a déjà été plus utilisé que sur les deux dernières saisons par Leonardo Jardim, dans un entre-jeu où sa complémentarité avec Fabinho est extrêmement intéressante. Sujet à de nombreuses convoitises, il a été contacté par la Côte d’Ivoire, en vue de son futur choix de sélection nationale, et serait dans le viseur de José Mourinho à Manchester United.
  • Bernardo Silva (Monaco) : annoncé sur le départ à chaque période de mercato, l’international portugais de 22 ans est finalement resté sur le Rocher, pour le plus grand plaisir des observateurs de la Ligue 1 ! Ses statistiques ne sont pas affolantes (2 buts et 6 passes en 18 apparitions), mais son influence sur le jeu, flamboyant, de l’AS Monaco, est indéniable.
  • Ryad Boudebouz (Montpellier) : avec les départs d’anciens cadres comme Jonas Martin ou Bryan Dabo, l’algérien est devenu le seul leader technique du Montpellier-Hérault, mais cette responsabilité n’a pas pesé assez lourd sur ses épaules pour l’empêcher de rayonner, avec 7 buts (dont deux doublés contre Monaco et Marseille) et 2 passes en 16 matches. Opéré du ménisque mi-décembre, il manquera la CAN et ne retrouvera la compétition qu’au mois de février.
  • Thomas Lemar (Monaco) : ce n’est pas pour rien que l’ancien Caennais (21 ans) est passé international tricolore, le mois dernier, en fêtant sa première sélection sous le maillot Bleu face à la Côte d’Ivoire. Son appel en renfort, suite au forfait de Kingsley Coman, était une récompense de son excellente première partie de saison (16 matches pour 6 buts et 4 passes en championnat), où il a su s'imposer sur l’aile gauche du 4-4-2 de Leonardo Jardim.
  • Edinson Cavani (PSG) : Zlatan Ibrahimovic parti, Edinson Cavani a accepté et relevé haut-la-main le challenge qui l’attendait en pointe de l’attaque francilienne. Auteur de 18 buts dans cette première partie de saison (48% des buts du PSG), il a égalé la meilleure performance du club en championnat détenue par le Suédois en 2012-2013. Décisif, l’Uruguayen s’éclate enfin en pointe de l’attaque parisienne et n’est qu’à une seule réalisation de son total de la saison passée. Une année de tous les records pour Cavani ?

Catégorie :  Girondins, Ligue 1, Videos Girondins


réagissez a cette article
infos suivante & précédente

scan infos Girondins

1 2 3 4 5