L1

Un Bordelais dans l'équipe-type de la 24e journée

Commentaire(s)

En attendant le match entre Troyes et Dijon, reporté, MadeinFOOT a composé son équipe-type du week-end de la 24e journée de Ligue 1.

L'ÉQUIPE-TYPE DE LA 24E JOURNÉE

  • Johnsson (Guingamp) : quatre arrêts pour le gardien de but suédois, qui est parvenu à garder sa cage inviolée jusqu’au but tardif et décisif de Ngbakoto à Rennes (0-1).
  • Debuchy (St-Etienne) : un but, à l'initiative de la seconde réalisation de son équipe, une activité débordante dans son couloir droit (82 ballons joués, 80% de passes réussies, 23 ballons gagnés) : difficile de faire mieux pour une première ! À Amiens (0-2), l’ancien d’Arsenal a débuté en trombe son aventure chez les Verts.
  • Koundé (Bordeaux) : 3 interceptions et 5 dégagements défensifs pour le jeune Bordelais (19 ans), encore impérial au côté de Pablo sur la pelouse de Strasbourg (0-2).
  • Da Silva (Caen) : au-delà de son doublé face au FC Nantes (3-2), qui porte à 3 son total de buts cette saison en L1, le défenseur Caennais a récupéré de nombreux ballons (25) qui ont permis à son équipe de respirer en fin de match.
  • Berchiche (PSG) : auteur de l’ouverture du score parisienne à Lille (0-3), le latéral gauche espagnol a beaucoup travaillé dans son couloir, avec 3 centres, 2 tacles et 97% de passes réussies.
  • Lo Celso (PSG) : quelle semaine pour le jeune milieu de terrain parisien ! Déjà buteur à Rennes, il a remis le couvert face aux Dogues, inscrivant une merveille de lob. Outre cette sublime réalisation, il a réalisé un très bon match dans l’entre-jeu (95% de passes réussies, 10 ballons récupérés).
  • Sanson (Marseille) : un but symbole de son abnégation pour ouvrir le festival offensif des Marseillais devant Metz (6-3). Une pluie de buts à laquelle il a continué d’amener sa contribution, en délivrant une passe décisive à Florian Thauvin, sur l’une de ses deux passes avant un tir.
  • Payet (Marseille) : le Réunionnais n’a pas marqué, mais a livré l’une de ses meilleures prestations depuis son retour sous le maillot de l’OM il y a un an. Altruiste, il a régalé ses partenaires et deux de ses six passes avant un tir se sont avérées décisives (pour Thauvin puis Mitroglou).
  • Thauvin (Marseille) : impliqué dans quatre des six buts olympiens (trois buts, une passe décisive), le gaucher a tenté, orienté, pressé... Une prestation durant laquelle il a aussi montré une très grande implication, à l'image de sa course sur le deuxième but pour contrer Fallou Diagne.
  • R.Lopes (Monaco) : inépuisable, tant dans la récupération que la projection, il n’a pas manqué de lucidité au moment d’offrir la victoire à l’ASM devant Lyon (3-2), sur sa troisième tentative (toutes cadrées).
  • Germain (Marseille) : l’attaquant Marseillais a inscrit un but et demi face à Metz. Il a d’abord vu sa frappe poussée sur la ligne par Thauvin pour le 3-0, avant de marquer, tout seul cette fois, sur un excellent centre de l’ancien Bastiais (4-0). Avant cela, c’est lui qui avait lancé Sanson sur l’ouverture du score.