L1

L'équipe-type de la 24ème journée

Commentaire(s)
L'équipe-type de la 24ème journée de L1.
L'équipe-type de la 24ème journée de L1.

Retrouvez l'équipe-type de la rédaction de MadeinFOOT.com suite à la 24ème journée de Ligue 1.

L'équipe-type de la 24ème journée de MadeinFOOT

Lopes (OL, 8,5) : Il a longtemps écoeuré les attaquants Parisiens, avant de devoir céder face au second pénalty de Zlatan Ibrahimovic (Anthony Lopes avait arrêté le premier, avant que Mr. Turpin ne décide de le faire retirer). Le gardien de but portugais s'est crédité d'une excellente prestation face aux double-champions de France.

Corchia (LOSC, 6,5) : L'ancien Sochalien retrouve enfin le niveau qui est le sien. Solide défensivement, le natif de Noisy-le-Sec a provoqué sur son flanc droit, où il a été l'auteur du centre à l'origine du second but lillois, inscrit par Rony Lopes.

Basa (LOSC, 6) : A l'instar de son latéral droit, le défenseur monténégrin est lui aussi de retour au top de sa forme. Si les blessures à répétition qui l'ont touché depuis le début de saison le laissent tranquille lors des cinq prochains mois, le LOSC peut espérer compter à nouveau sur son roc.

Armand (Rennes, 7) : L'expérience de l'ancien Parisien a compté, samedi après-midi, face à l'OM, où son sens du placement a grandement contrarié les plans des hommes de Bielsa. Seul le geste de classe d'Ocampos aura permis aux Olympiens de trouver la faille dans la solide défense bretonne.

Lévêque (EAG, 6,5) : Pour sa première saison pleine en L1, Dorian Lévêque crève l'écran avec Guingamp. Auteur de son tout premier but parmi l'élite, suite à une chevauchée de l'inévitable Claudio Beauvue, le défenseur de 25 ans a su repousser les nombreux assauts monégasques, notamment en fin de match, où la pression mise par Ferreira-Carrasco et ses coéquipiers était d'autant plus grande.

I.Gueye (LOSC, 7) : Son retour de la CAN coïncide avec une meilleur organisation dans l'entrejeu du LOSC. Samedi soir, à Montpellier, le sénégalais a su se montrer indispensable pour les Dogues, tant à la récupération que dans la construction du jeu nordiste.

Sankharé (EAG, 7) : Le milieu de terrain formé au PSG réalise assurément sa meilleure saison en Ligue 1. Ses facilités techniques et sa puissance physique rappellent, toutes proportions gardées, un certain Paul Pogba.

Pedro Henrique (Rennes, 6,5) : Le petit ailier brésilien a grandement déstabilisé la défense marseillaise, samedi (1-1). Si ses accélérations n'ont jamais été concrétisées, elles ont clairement mis à mal l'arrière-garde olympienne.

Féret (Caen, 7) : Troisième grosse performance et troisième apparition dans l'équipe-type de la semaine pour Julien Féret, auteur de son quatrième but en quatre matches de L1. Indispensable.

Guerreiro (Lorient, 7) : Lui aussi n'en finit plus de briller. L'international portugais a une nouvelle fois porté les siens, samedi soir, à Reims. Auteur d'une frappe imparable des vingt mètres pour inscrire le second but des Merlus, l'ancien Caennais a également fait grimper son compteur "passes décisives", en offrant le troisième but à un autre homme en forme, Benjamin Jeannot.

Touzghar (7,5) : Mis au placard une bonne partie de l'hiver, l'attaquant du RC Lens a finalement décidé de rester dans le Nord... Pour le plus grand bonheur des Sang et Or. Menés 2-0 sur la pelouse de Geoffroy-Guichard, vendredi soir, les hommes de Kombouaré ont pu revenir à la marque grâce à Touzghar, auteur d'un doublé qui fait de lui le meilleur buteur du club cette saison (6 buts).