L1

Basic dans l'équipe-type de la 27e journée

Commentaire(s)

Retrouvez l'équipe-type de la 27e journée de Ligue 1, composée par la rédaction de MadeinFOOT.

L'ÉQUIPE-TYPE DE LA 27E JOURNÉE

  • Predrag Rajkovic (Reims) : il est le gardien le mieux noté par notre rédaction depuis le début de la saison (6,3 en moyenne) et ce n’est pas surprenant quand on voit sa nouvelle prestation de haut-vol à Monaco samedi (1-1). Seulement battu par un pénalty de Ben Yedder, le dernier rempart rémois a réalisé six arrêts, dont plusieurs de grande classe.
  • Zeki Celik (Lille) : certes brouillon dans la production du jeu (17 pertes de balle, 63% de passes réussies), le latéral turc s’est démené pour repartir de Nantes avec un clean sheet (0-1), avec 2 interceptions, 2 tacles et 4 duels gagnés.
  • Damien Da Silva (Rennes) : auteur de 3 interceptions et 4 tacles, le défenseur rennais a remporté tous ses duels au sol (5) sans jamais faire faute, samedi à Toulouse (victoire 0-2). Sobre et efficace.
  • Marcelo (Lyon) : le Brésilien retrouve son meilleur niveau en 2020 et l’a de nouveau prouvé dans le derby (victoire 2-0), en faisant preuve d’une rugosité impitoyable face aux attaquants stéphanois (7 duels aériens remportés, 5 dégagements, 2 interceptions).
  • Mihailo Ristic (Montpellier) : préféré à Oyongo pour animer le couloir gauche du MHSC contre Strasbourg (3-0), il a commencé timidement avant de se libérer dans le deuxième acte. Le serbe en a profité pour délivrer sa 2e passe décisive de la saison, en déposant un centre sur la tête de Laborde.
  • Téji Savanier (Montpellier) : homme clef du succès montpelliérain sur le Racing, il s’est offert le premier doublé de sa carrière en L1, d’un pénalty suivi d’une frappe précise des vingt mètres. Le numéro 11 de la Paillade, confirme, lui aussi, son très bon début d’année.
  • Toma Basic (Bordeaux) : là encore, il s’agit d’un joueur en pleine bourre. Décisif à chacun de ses quatre derniers matchs (1 but et 3 passes décisives), le jeune milieu de terrain croate (23 ans) a délivré une nouvelle offrande (sur 4 passes clefs au total) à Nicolas de Préville pour l’ouverture du score girondine contre Nice (1-1).
  • Renato Sanches (Lille) : encore très influent dans l’entre-jeu lillois (6 passes avant un tir, 76 ballons touchés, 6 duels gagnés), il a fait la différence en déposant un corner sur la tête de Benjamin André, auteur de l’unique but du match à Nantes (victoire 0-1). Sa première passe décisive en Ligue 1.
  • Pablo Sarabia (PSG) : 13e but de la saison (toutes compétitions confondues) pour le milieu offensif espagnol, qui a ouvert le score dès l’entame de match contre Dijon (4-0). Ensuite, il s’est appliqué à bien servir ses partenaires (4 passes avant un tir, 10 centres) et n’a pas compté ses efforts, y compris dans le domaine défensif (2 tacles, 1 interception).
  • Dario Benedetto (Marseille) : premier triplé dans le championnat de France pour l’attaquant argentin, en état de grâce sur la pelouse des Costières, où l’OM s’est difficilement défait de Nîmes grâce à lui (2-3).
  • Kylian Mbappé (PSG) : l'international français avait du feu dans les jambes et a rendu une copie XXL face au DFCO. Impliqué sur l'ouverture du score, il a ensuite marqué un doublé, entrecoupé d'une passe décisive pour Mauro Icardi. Intenable dans le jeu (8 tirs, 5 passes clefs, 4 dribbles réussis) et irréprochable dans l'état d'esprit, le Tricolore, aligné dans le couloir gauche, a été impressionnant.