L1

L'équipe-type de la 5ème journée

Commentaire(s)

Retrouvez l'équipe-type de la 5ème journée de Ligue 1 avec 3 Parisiens, 2 Rennais, 2 Monégasques, 1 Lensois, 1 Lorientais, 1 Dijonnais, ou encore 1 Angevin.

L'ÉQUIPE-TYPE DE LA 5E JOURNÉE DE L1

  • Alfred Gomis (Dijon) : annoncé tout proche de Rennes, le portier dijonnais a été très important cet après-midi. Auteur de parades réflexes face à Laborde (20ème, 56ème), Savanier (21ème), le Sénégalais a permis au DFCO de croire, pendant longtemps, à la victoire.
  • Ruben Aguilar (Monaco) : auteur d'un joli but face à Strasbourg, le latéral droit confirme sa véritable montée en puissance cette saison. Avec 88 ballons joués (record de son équipe), mais également 3 passes avant un tir et 75% de duels gagnés, il sort une belle prestation malgré la double infériorité numérique des Monégasques.
  • Nayef Aguerd (Rennes) : l'international marocain est le joli coup des Rennais sur ce mercato. Buteur face à Saint-Etienne, il a aussi été très propre balle au pied (90% de passes réussies) et difficile à bouger dans les duels (75% de duels gagnés).
  • Presnel Kimpembe (Paris) : depuis la reprise, il évolue à un excellent niveau et le match de Reims est une prestation de haute volée supplémentaire pour le Maestro. Avec 96% de passes réussies et 89 ballons touchés, il a été précieux dans la première relance.
  • Rayan Aït Nouri (Angers) : dans la victoire renversante obtenue face au Stade Brestois (3-2), le latéral gauche du SCO a rendu une copie on ne peut plus solide. Outre sa passe décisive sur la première égalisation angevine, signée Sada Thioub, le natif de Montreuil a beaucoup apporté dans son couloir (2 passes clés, 2 centres, 2 dribbles). Il s'est, par ailleurs, montré très solide sur le plan défensif (1 tir bloqué, 3 interceptions, 2 tacles, 7 duels remportés) face à une formation réputée pour son beau jeu et ses intentions offensives.
  • Eduardo Camavinga (Rennes) : il impressionne semaine après semaine. Malgré ses 17 ans, Camavinga joue déjà comme un taulier au milieu de terrain et Saint-Etienne en a payé les frais : 68 ballons touchés, 47 passes réussies (sur 49), 6 passes en profondeur réussies (100%) ou encore 2 passes clés. Solide sur ses appuis, il a aussi remporté 10 duels (sur 14).
  • Gaël Kakuta (Lens) : une passe décisive, une frappe sur la transversale, 65 ballons touchés mais aussi quatre passes clés, le milieu offensif était encore dans tous les bons coups ce dimanche après-midi. S'il n'a pas permis aux siens de repartir avec les trois points, le gaucher confirme son excellent début de saison.
  • Yoane Wissa (Lorient) : face à l'Olympique Lyonnais, l'attaquant du FC Lorient a parfaitement fêté sa première convocation avec la RD Congo en s'offrant une prestation très solide. Auteur d'un but magnifique, son troisième de l'exercice, d'une frappe surpuissante du droit sous la barre transversale après une course de près de 70 mètres et un relais avec Pierre-Yves Hamel, il a été un vrai poison pour la défense rhodanienne.
  • Neymar (Paris) : dans un rôle inhabituel de relayeur, le Brésilien a étalé toute sa technique face aux Rémois. Profitant des espaces dans l'entrejeu, le Ney a brillé avec 5 dribbles réussis, 4 passes clés, 107 ballons touchés, 85% de passes réussies mais aussi 8 duels remportés sur 14. Il n'est pas loin, aussi, d'inscrire l'un des buts de l'année mais sa frappe file juste à côté du poteau de Rajkovic.
  • Wissam Ben Yedder (Monaco). Auteur d'un doublé, sur ses deux seuls tirs du match, "WBY" a délivré une belle partie face au Racing. Très complice, aussi, avec Kevin Volland, dans une association qui s'annonce prometteuse pour la suite.
  • Mauro Icardi (Paris) : après sept mois sans marquer (six matchs), l'Argentin a retrouvé de son efficacité face à Reims. Auteur de 2 buts et de 4 passes clés, Icardi s'est montré omniprésent sur le devant de l'attaque parisienne. Un match utile pour retrouver la confiance.