Les Girondins ne se rassurent pas contre Angers (analyse et notes)

Bordeaux s'est fait reprendre par Angers
Bordeaux s'est fait reprendre par Angers

Bordeaux n'est pas guéri. Après l'élimination contre Videoton, les Girondins semblaient bien partis pour l'emporter au Stade Raymond-Kopa d'Angers... Mais le SCO est revenu dans les dernières minutes (2-2) de cette première journée de Ligue 1.

Ligue 1 - 1ère journée
Angers SCO - Girondins de Bordeaux : 2-2 (1-1)
Buts
: Fulgini (11ème) et Guillaume (89ème) pour Angers ; Sankharé (27ème), Mendy (52ème) pour Bordeaux.

LE FAIT DU MATCH

La pause fraîcheur (24ème). Un coup d'eau sur le visage et voilà les Bordelais réveillés ! Dans la tourmente depuis le début de la rencontre, les Girondins profitent de cette courte interruption du jeu pour se remettre les esprits à l'endroit : il ne faudra que trois minutes pour que les hommes de Jocelyn Gourvennec reviennent dans le match et prennent le dessus sur le SCO.

LES BUTS

1-0 (11ème) : Le SCO passe devant ! Vincent Manceau lance Pierrick Capelle sur son côté gauche. Le latéral lève la tête et sert Baptiste Guillaume en retrait. Trop juste, l'Angevin ne parvient pas à reprendre mais Angelo Fulgini a bien suivi, l'ancien Valenciennois remporte son face à face avec Costil en croisant du pied droit.

1-1 (27ème) : Bordeaux revient ! Malmenés, étouffés, les Girondins s'en remettent à François Kamano. Sur sa lancée de la saison dernière, l'attaquant se montre disponible. Il est servi par Théo Pellenard, contrôle et centre vers Younousse Sankharé qui coupe au premier poteau du droit, Alexandre Letellier ne peut que constater les dégâts.

1-2 (52ème) : Les Girondins prennent l'avantage ! Théo Pellenard, très actif sur son côté droit, trouve une superbe passe pour servir Malcom dans la surface. En une touche, le Brésilien transmet à Alexandre Mendy qui conclut au point de penalty malgré le retour rugueux de Romain Thomas : le FCGB respire enfin.

2-2 (89ème) : Le SCO revient ! Karl Toko-Ekambi réussit une formidable percée entre Sankharé et Pellenard avant d'envoyer une frappe que Benoît Costil ne peut que repousser. Baptiste Guillaume a bien suivi, le nouvel attaquant angevin conclut de près et offre un point à son équipe.

L'HOMME DU MATCH

Baptiste Guillaume. Qui aurait pu croire que l'ancien Lillois allait égaliser en toute fin de rencontre ? Sûrement Stéphane Moulin, puisque l'entraîneur n'a pas sorti son attaquant, pourtant en grande difficulté. Très peu d'occasions, beaucoup de ballons perdus... Mais un but de renard des surfaces qui remonte la prestation de l'attaquant, décisif pour sa première rencontre sous ses nouvelles couleurs.

LES NOTES

Angers : Letellier (5.5) - Manceau (4.5), I.Traoré (5), Thomas (4.5), Capelle (4.5) - Santamaria (5.5) - Fulgini (6), L.Coulibaly (4.5), Mangani (5.5), Sunu (4.5) - Guillaume (4).

Girondins : Costil (5.5) - Sabaly (5), Toulalan (4.5), Jovanovic (5.5), Pellenard (6.5) - Lerager (5.5), Vada (5.5), Sankharé (6) - Malcom (6.5), A.Mendy (6), Kamano (6).

LES CONSÉQUENCES

Le SCO a du courage à revendre ! Après avoir ouvert le score, les hommes de Stéphane Moulin se sont repliés sur eux mêmes... Logiquement menés, ils n'ont pas abdiqué pour autant et c'est au forceps que Baptiste Guillaume et ses partenaires sont allés arracher ce point. Il ne faut pour autant pas s'extasier : souvent rugueux et désorganisés, les Angevins ont encore des progrès à faire pour parfaire leur jeu collectif et intégrer leur recrues avant d'aller affronter Amiens samedi prochain.

Bordeaux est encore souffrant. Vingt premières minutes difficiles sont venues semer le doute dans les têtes girondines après la débâcle de Videoton. Et si les joueurs de Jocelyn Gourvennec ont réenclenché la marche avant, ils ont peu à peu relâché la pression après le second but, et manqué le break à plusieurs reprises. La punition est sévère, mais le rappel à l'ordre est clair... Il faudra faire preuve de beaucoup plus de constance contre Metz, samedi prochain, avant de gamberger.

Photos Matchs : SCO Angers 2 - 2 Girondins de Bordeaux


Réagissez à l'article "Les Girondins ne se rassurent pas contre Angers (analyse et notes)"