L1

Sur le gong, Bordeaux se fait rattraper par Reims (résumé et notes)

Commentaire(s)
Les Girondins de Bordeaux et le Stade de Reims se sont quittés sur un score de parité (1-1), ce samedi soir en Ligue 1.
Les Girondins de Bordeaux et le Stade de Reims se sont quittés sur un score de parité (1-1), ce samedi soir en Ligue 1.

Au courage, en infériorité numérique, le Stade de Reims a arraché un point mérité face aux Girondins de Bordeaux (1-1), ce samedi soir lors de la 15ème journée de Ligue 1. Boulaye Dia, dans les derniers instants du match, a répondu à Josh Maja, auteur de l'ouverture du score d'une magnifique "Madjer".

Ligue 1 - 15e Journée

Reims
1 - 10 - 1 Bordeaux
B. Dia 90' +3
27' J. Maja

Devant ses supporters, le Stade de Reims réalisait la meilleure entame. Sur un centre déployé à ras de terre par Anastasios Donis, Boulaye Dia et Nathanaël Mbuku ne parvenaient pas à pousser le cuir dans les filets de Benoît Costil (3ème). Ce dernier se montrait ensuite impeccable en détournant d'une manchette la belle frappe du gauche de Boulaye Dia (13ème). Quelques petites secondes plus tard, sur une reprise de volée du gauche écrasée, Hassan Kamara ne connaissait pas plus de réussite (14ème). Mais le ton était clairement donné à Auguste-Delaune. Offensifs et mordants, les Champenois rendaient une copie très intéressante. Malheureusement pour eux, ils tombaient sur un Benoît Costil des grands soirs. Sur une tête signée Nathanaël Mbuku, le dernier rempart aquitain s'étendait de tout son long pour écarter le danger (24ème). De manière très temporaire puisqu'une nouvelle tentative d'Anastasios Donis faisait encore frissonner l'arrière garde bordelaise (24ème).

Sur le reculoir et dans le dur, les Marine-et-Blanc, contre toute attente, faisaient mouche sur leur première vraie occasion. D'un bon centre, Aurélien Tchouaméni trouvait Josh Maja, qui, proche des six mètres, ouvrait la marque d'une sublime talonnade du droit (0-1, 27ème). Un vrai hold-up pour les Girondins, qui flirtaient avec la correctionnelle quelques instants plus tard. Mais Benoît Costil, encore lui, s'interposait brillamment à deux reprises ! D'abord sur une frappe de Moussa Doumbia, puis sur la reprise de Nathanaël Mbuku (28ème). Le portier bordelais, à force de sauver son équipe, était ensuite contraint de s'incliner. Mais la réalisation inscrite de la tête par Alaixys Romao, sur un coup-franc parfaitement botté par Xavier Chavalerin, était logiquement refusée pour un hors-jeu de position (36ème). Très entreprenants mais maladroits, les joueurs de David Guion regagnaient alors les vestiaires avec un but de retard au tableau d'affichage.

Bordeaux plie et finit par rompre !

Au retour des vestiaires, la rencontre reprenait sur le même tempo, avec des Champenois maîtres de leur sujet et dominateurs. D'une frappe lointaine du gauche, Moussa Doumbia décochait la toute première banderille de ce premier acte (47ème). Puis Alaixys Romao, également sur une frappe rasante du gauche, contraignait Benoît Costil à la parade (48ème). Le temps avançant, les Rémois éprouvaient plus de difficultés à se montrer dangereux, un peu plus gênés par des Bordelais plus agressifs et plus mordants. Mais ils étaient quand même les plus en vue sur la pelouse et faisaient leur possible pour recoller à la marque. Ainsi, Moussa Doumbia s'essayait à nouveau, de près, sans réussite (67ème). Hassane Kamara, d'une magnifique reprise de volée du l'extérieur du gauche, l'imitait et flirtait avec la lucarne bordelaise (68ème). Ce même Kamara, très remuant ce soir, sollicitait encore le portier aquitain sur une frappe de l'intérieur du gauche à la réception d'un bon centre (72ème).

Tout simplement énorme dans son but, le capitaine bordelais pensait ensuite pouvoir souffler lorsque Alaixys Romao voyait rouge pour deux cartons jaunes reçus en l'espace de trois petites minutes (69ème, 73ème). Mais il n'en était finalement rien... Même en infériorité numérique, le Stade de Reims n'abdiquait pas et parvenait, au courage, à arracher le point du nul grâce à Boulaye Dia, qui coupait parfaitement un centre de l'entrant Hyun-jun Suk pour catapulter le cuir dans les filets d'un plat du pied droit (1-1, 90ème+3). Une égalisation amplement méritée pour les Rémois qui ont dominé de bout en bout cette rencontre et ont vu leur ténacité être récompensée. Au classement, les Rouge-et-Blanc pointent au neuvième rang (21 points) et se déplaceront à Amiens, mercredi soir (19 heures, 16ème journée). Les hommes de Paulo Sousa, eux, repartent de la Champagne avec un seul petit point dans leurs valises. L'égalisation concédée en toute fin de match laissera à coup sûr des regrets, mais le résultat de parité est logique, pour ne pas dire flatteur. Cinquième (23 points), le FCGB accueillera le Nîmes Olympique, mardi soir (19 heures).

Photos Matchs : Reims 1 - 1 Bordeaux