Un Bordelais dans l'équipe-type de la 33e journée

L'équipe-type de la 33ème journée de Ligue 1.
L'équipe-type de la 33ème journée de Ligue 1.

Suite à la 33e journée de Ligue 1, la rédaction de MadeInFOOT distribue ses bons points et lève le voile sur son équipe-type.

L'ÉQUIPE-TYPE DE LA 33E JOURNÉE

  • Costil (Rennes) : Pour son 250ème match sous les couleurs des Rouge-et-Noir, le numéro 3 chez les Bleus a parfaitement répondu présent. Tranquille pendant la première demi-heure de jeu, le capitaine du soir s'est ensuite montré décisif en multipliant les arrêts déterminants sur des frappes de Xeka, El Ghazi et De Préville, ou sur une tête à bout portant d’Amadou.
  • Balliu (Metz) : Le latéral droit de Metz a rendu une copie très solide au Stade Saint-Symphorien face à Caen. S'il a connu, à l'image de son équipe, quelques difficultés en phases défensives, il a plutôt bien tenu le choc (9 ballons récupérés). Surtout, le joueur espagnol a beaucoup apporté offensivement. Auteur de deux passes décisives pour Sarr puis Diabaté (ses 4ème et 5ème de la saison en championnat), sur des centres parfaits.
  • Marquinhos (PSG) : Le défenseur central brésilien s'est comporté en patron à Angers, au côté de Presnel Kimpembe. Avec 4 duels aériens gagnés et 2 tacles réussis, il a tenu le choc face aux solides gabarits angevins. Outre cela, il a apporté offensivement (2 tirs) et a démontré son aisance technique (93,5% de passes réussies).
  • Pallois (Bordeaux) : Avec l'aide d'Igor Lewczuk, il a éteint Préjuce Nakoulma, ce qui constitue une performance de choix. 6 ballons récupérés, 4 tacles réussis, il n'a laissé aucun espace à son adversaire direct, étant toujours dans son dos. S'il a commis quelques fautes, il a remporté son duel face à l'habituel homme fort des Canaris.
  • Mendy (Monaco) : Comme son équipe, il a eu du mal à rentrer dans son match face à Dijon, à l'image d'un contrôle trop long qui aurait pu profiter à Sammaritano. Une fois cette boulette digérée, le latéral asémiste est monté en puissance le temps avançant. Il a fait mal dans son couloir, faisant étalage de sa puissance physique et de centres toujours dangereux.
  • Seri (Nice) : Quel match réalisé par le milieu de terrain des Aiglons face à l'ASNL ! Outre son doublé (5ème et 6ème buts de sa saison en championnat), le numéro 6 niçois a rayonné dans l'entrejeu. Il s'est encore une fois démené, étant présent dans tous les bons coups (125 ballons joués, record du match). Il dispose, aussi, d'une très belle technique, qu'il met toujours au service du collectif. Impressionnant, décisif et indispensable.
  • Sanson (OM) : le meilleur passeur du championnat a encore frappé, délivrant deux nouvelles offrandes (ses 10e et 11e de la saison) face à l’ASSE (4-0). Un peu plus reculé sur le terrain, le numéro 8 de l’OM, impliqué sur chaque action ou presque, a pu faire parler sa vista et son sens du jeu.
  • Di Maria (PSG) : Il a sorti son équipe d'un bien mauvais pas à Angers. Buteur sur un coup franc parfaitement enroulé à 25 mètres de la cage adverse, l'Argentin a ensuite remis le couvert en fin de partie, scellant le sort de la rencontre (deux buts sur ses deux frappes cadrées). De plus, il a été à son avantage techniquement en étant impliqué dans tous les bons coups du club de la Capitale.
  • Boudebouz (Montpellier) : à l'image de son équipe, l'international algérien a régalé le public de la Mosson contre Lorient (2-0). Sur son but, somptueux, mais aussi sur des gestes techniques aussi spectaculaires qu'efficaces. Un peu plus discret dans le deuxième acte, il a tout de même failli s'offrir un doublé, sur un coup-franc joué dans la boîte et qui a fini sa course sur la barre de Lecomte, après un rebond.
  • Thauvin (OM) : auteur de sa 7e passe décisive de la saison (88,5% de passes réussies dans le camp adverse), le gaucher a surtout inscrit ses 11e et 12e buts, les deux du droit (deux buts sur ses deux tirs cadrés). Le signe qu’hier soir, rien ne pouvait arriver à l’ancien Bastiais, ovationné à sa sortie par un public qui, il y a encore un an à peine, le conspuait.
  • Gomis (OM) : après avoir manqué de peu le cadre, sur un bon service de Lopez, la panthère a réglé la mire pour y aller de son but face à son ancien club. Une réalisation, somptueuse, qui s’ajoute à ses seize autres cette saison en Ligue 1. Un record dans sa carrière.


Réagissez à l'article "Un Bordelais dans l'équipe-type de la 33e journée"