Malcom veut qualifier le club en C3... avant de partir

Malcom se dirige vers un départ l'été prochain.
Malcom se dirige vers un départ l'été prochain.

Tout porte à croire que Malcom va quitter Bordeaux à l'intersaison. L'insistance de ses courtisans, une valeur marchande garantissant aux Girondins de récupérer un joli chèque, mais aussi les propos du joueur, qui s'imagine disputer la Champions League dans un avenir proche.

Peu décisif dans l'embellie constatée chez les Girondins de Bordeaux depuis le début de l'année (1 but et 2 passes décisives en 8 matchs en 2018), Malcom n'en reste pas moins le meilleur joueur de l'effectif aquitain, celui qui présente la plus forte valeur marchande et sur qui les dirigeants compteront, l'été prochain, pour renflouer les caisses du club au scapulaire.

Car son départ à l'issue de la saison ne fait aucun doute et plus personne ne s'en cache. Cet hiver, Arsène Wenger avait confirmé avoir tenté de le faire venir à Arsenal et hier, Jupp Heynckes a révélé que Malcom "fait partie des cibles" du Bayern Munich. Deux ans après son arrivée à Bordeaux, le joueur lui-même semble avoir fait d'un transfert au mercato estival la suite logique des événements.

Malcom veut jouer la Champions League

"Si je pars, je veux que l’équipe soit qualifiée pour la Ligue Europa", déclare-t-il dans une interview à Sud-Ouest. Actuel neuvième de L1, Bordeaux semble de toute façon prêt à offrir un bon de sortie à son joyau brésilien. "J'ai parlé avec le président (Stéphane Martin, ndlr). Il avait ma parole que je reste jusqu'à la fin (de la saison). Je lui ai dit qu'il pouvait compter sur moi. Après, je ne sais pas...", poursuit Malcom.

À tout juste 21 ans, le natif de Sao Paulo rêve de découvrir la Ligue des Champions, "un rêve que tout joueur a", mais n'a pas encore de préférence sur sa prochaine destination. "Peu importe. J’ai envie d’aller un jour dans un très grand club et d’y jouer", annonce-t-il. "Mes agents, le club, le président, Nicolas De Tavernost (propriétaire du club via M6, ndlr) décideront." Pour un joueur coté à près de 60 millions d'euros, leur choix devrait se porter vers le club le plus offrant...