Valentin Vada veut des garanties


Alors qu'il se prépare individuellement, Valentin Vada se pose de serieuses questions quant à son avenir aux Girondins.
Alors qu'il se prépare individuellement, Valentin Vada se pose de serieuses questions quant à son avenir aux Girondins.

Si il était l'un des éléments clés des Girondins la saison dernière, Valentin Vada a vécu une saison très compliquée (23 matchs disputés). Peu utilisé par Gourvennec, il n'a pas vu son temps de jeu augmenter après l'arrivée de Gustavo Poyet. Déterminé à s'imposer dans son club formateur, l'Argentin ne cache pas son mal-être pour autant, alors qu'il a commencé, comme chaque saison, une préparation individuelle dans son pays natal.

"Je ne m’attendais pas à ça. Je pensais mériter plus de confiance," a confié Vada à L'Équipe, regrettant l'arrivée de concurrents à l'été 2017 (Lerager, Otavio). "Quand tu fais venir des joueurs, c’est que tu ne comptes pas pleinement sur ceux que tu as. Mon avis sur Gourvennec ne changera pas : c’est l’un des meilleurs coachs que j’ai connus. Mais il m’a fait confiance un an et après, quelque chose s’est cassé.” Valentin Vada a même le sentiment d'avoir payé pour toute l'équipe, alors que les Girondins s'enfonçaient dans la crise : "Il y a des matches où je suis sorti à la mi-temps et même avant. Ça tombait toujours sur moi, j’étais la petite faille…" Gustavo Poyet a débarqué pendant l'hiver, et Bordeaux a repris sa marche en avant, sans Vada. Aujourd'hui, l'Argentin veut y croire mais souhaite avoir des garanties à la reprise : "Forcément, ça t’amène à te poser plein de questions mais j’attends la préparation. J’aurai une discussion avec l’entraîneur et les dirigeants. Ce sont eux qui décideront.” À 22 ans, Valentin Vada pourrait bien se retrouver rapidement sur le marché des transferts.