MHSC

Der Zakarian : "On avait plus de jambes pour aller presser"

Commentaire(s)
MDZ a regretté l'erreur qui mène à l'égalisation et le manque de jus de son équipe.
MDZ a regretté l'erreur qui mène à l'égalisation et le manque de jus de son équipe.

En terre girondine, le Montpellier Hérault n'a pu obtenir mieux qu'un match nul (1-1) lors de la 2ème journée. Auteurs de l'ouverture du score grâce à Delort, les Montpelliérains ont accusé le coup en seconde mi-temps et ont vu Bordeaux revenir au score suite à une erreur de la défense. Après la rencontre, Michel Der Zakarian a regretté ce but offert à l'adversaire et le manque de fraîcheur de son équipe lors du deuxième acte. Néanmoins, le coach du MHSC a également souligné la belle première période de son équipe.

"C'est dommage de prendre ce but de la manière dont on l'a pris. En plus je pense qu'on doit mieux défendre sur ce coup-là mais bon. Progresser, on doit toujours progresser. Le contenu de notre première période est très, très bon. On les a empêchés de jouer, on a récupéré le ballon très haut. On l'a très bien utilisé par moments, un peu moins bien par moments. Mais je pense que sur notre temps fort de cette première mi-temps on aurait dû mieux finir encore et marquer ce deuxième but qui nous aurait fait beaucoup de bien" a-t-il déclaré, puis de poursuivre : "en deuxième mi-temps ils ont augmenté le rythme et on avait plus de jambes pour aller presser très haut et on aurait dû défendre un peu plus bas mais j'avais demandé de continuer à avancer sur eux mais on aurait dû le faire de manière un peu plus intelligente. On a été submergés physiquement ; ils étaient meilleurs que nous, dans l'utilisation du ballon ils ont été bien meilleurs parce qu'on arrivait plus à les presser haut et on a laissé trop d'espaces entre nos lignes avec des joueurs qui vont vite, qui savent dribbler, ils nous ont mis en difficulté en deuxième mi-temps mais on aurait pu tenir le score si on avait pas fait cette erreur-là". Le prochain rendez-vous du MHSC sera à la Mosson, face à l'OL (27 août, 19h).