Halilhodzic tire déjà la sonnette d'alarme


Halilhodzic voit un travail d'ampleur devant lui
Halilhodzic voit un travail d'ampleur devant lui

"J'avais prévu un match complètement différent." Mené de deux buts après moins de dix minutes, le FC Nantes a connu un calvaire à Bordeaux. "On a été dominé tout le temps, regrette Vahid Halilhodzic.. On a été dominé partout, physiquement, tactiquement. Individuellement et collectivement. Mais je ne veux pas critiquer car, au départ, je savais que ce serait extrêmement difficile." Le coach tente de rester positif après sa première : "la petite satisfaction, c'est peut-être la petite réaction de l'équipe en deuxième période. Mais on ne peut s'en satisfaire. A la mi-temps, j'ai dit aux gars: ''On n'est pas prêt, ni physiquement, ni techniquement, ni tactiquement".

Le problème ? "Tout ! Physique, tactique, mental. Il nous a tout manqué. Il faut dire la vérité. A la télévision, tu peux voir certaines choses mais, en travaillant avec le groupe cette semaine, tu vois ce qui ne va pas." Le technicien n'est franchement pas rassuré : "cette performance m'inquiète. Quand on subit une telle domination tactique, technique et en vitesse, on comprend pourquoi Nantes est dans cette position." Les Canaris sont avant-derniers... et inquiètent : "je pense que les joueurs se sont battus. Mais le gars, quand il est rapide et qu'il passe à côté de toi comme une Ferrari, tu peux être guerrier, il faut le rattraper. Les joueurs ont donné le maximum. Mais cela ne suffit pas."