Girondins

Obraniak se pose des questions

Commentaire(s)

En proie à des difficultés financières, les Girondins de Bordeaux ont du se séparer de deux joueurs cet hiver. En fin de contrat en juin prochain, Yoan Gouffran est parti pour permettre au club de récupérer quelques liquidités sur son transfert. Le milieu de terrain offensif brésilien, Jussié a également du faire ses valises vers le Moyen Orient.

Du coup, Ludovic Obraniak arrivé l'hiver dernier s'interroge sur la politique du club ainsi que sur son avenir en Gironde.

« On a perdu deux joueurs majeurs, dont notre meilleur attaquant, Yoann Gouffran. Jussiê, lui, était un joueur d’une très grande qualité technique. Alors je ne sais pas ce que l’on peut attendre de la seconde partie de saison. On va faire au mieux, mais notre niveau sera moins élevé. Déçu ? Oui, un peu. C’est surprenant et déroutant. Je me dis que, quand on est dans les cinq premiers, qu’on est un club du standing de Bordeaux et qu’on perd un gros joueur, l’objectif, c’est de le remplacer. Financièrement, c’est difficile pour tout le monde, je le sais. Cependant, quand je suis arrivé, on avait l’ambition de rentrer durablement dans le quinté français et de jouer l’Europe. Mais si, chaque année, on te prive de tes meilleurs joueurs, c’est délicat. Cela peut amener à la réflexion. Le message est clair. Les clubs veulent dégraisser et on a des choix à faire », a lâché Ludovic Obraniak dans les colonnes du Parisien.