Infos

Blanc fait l'école buissonnière, Il reste soutenu par Nasser, Mollo va coûter cher...

Commentaire(s)

Comme chaque midi, retrouvez un condensé de l'actualité footballistique de la matinée.

Blanc sèche l'entraînement...

A quatre jours d'une finale de Coupe de la Ligue qui pourrait bien décider de son avenir au Paris Saint-Germain, Laurent Blanc était absent de l'entraînement de ce mercredi matin, au Camp des Loges.

Selon L'Equipe, l'absence du technicien francilien serait due à des "raisons personnelles". Rien d'alarmant, donc, au sujet de son éventuelle prolongation avec le club de la capitale.

...mais garde la confiance de son président !

Alors que l'on commençait à douter de la confiance accordée par Nasser Al-Khelaïfi à son entraîneur Laurent Blanc, le président qatari du PSG a tenu à rappeler, ce mercredi, dans un entretien accordé au Parisien, qu'il maintenait son soutien au Cévenol.

"Je suis extrêmement surpris de lire les différents commentaires sur notre coach. C’est très simple: il est notre entraîneur aujourd’hui et j’insiste sur le fait que je veux qu’il le reste", a-t-il assuré depuis Doha, au Qatar. "J’ai été très clair là-dessus avant le match retour de Ligue des champions contre Chelsea et mon opinion n’a pas changé après cette rencontre."

Mauvaise nouvelle dans le dossier Brandao...

Comme nous vous le relations la semaine dernière, Brandao a été sanctionné de 4 matchs de suspension pour son coup de coude adressé à Yohan Cabaye, il y a maintenant plusieurs semaines.

L'ASSE a donc fait appel de cette décision de la commission de discipline de la LFP et, comme il est coutume de faire, a demandé au milieu de terrain du PSG de rédiger une lettre pour disculper son agresseur brésilien. Or, Le Parisien nous apprend ce mercredi que les dirigeants franciliens auraient fait savoir à leurs homologues stéphanois que l'international français ne rédigerait pas ce courrier.

Une mauvaise nouvelle pour les Verts, qui, selon toute vraisemblance, devront bien se passer de leur attaquant pour les quatre prochains matchs de championnat.

...et dans le dossier Mollo

Grand artisan de l'excellente saison des Verts l'année dernière, Yohan Mollo n'a pas réussi à confirmer les espoirs que les dirigeants stéphanois avaient replacés en lui, l'été dernier, en demandant son prêt avec option d'achat à l'AS Nancy Lorraine. Une option d'achat d'un montant de 3 millions d'euros et automatiquement validée en cas de maintien de l'ASSE parmi l'élite.

Vous l'aurez compris, malgré le faible niveau de jeu affiché par l'attaquant Stéphanois ces derniers mois, le club ligérien se verra dans l'obligation de débourser cette somme à l'issue de la saison.

Deschamps monte au créneau pour Petit Vélo

Malgré une bonne prestation à Montpellier, vendredi, il va sans dire que Mathieu Valbuena réalise une saison moyenne avec l'Olympique de Marseille. Alors qu'on reproche au meneur de jeu Marseillais de se préserver en vue du prochain mondial, le sélectionneur de l'Equipe de France a tenu à défendre "Petit Vélo", ce mercredi, sur les ondes de RMC.

"C’est une foutaise ! Heureusement que les joueurs pensent à la Coupe du monde ! Vous croyez que les étrangers n’y pensent pas ? C’est un faux débat", a déclaré Didier Deschamps. "Quand on met le frein à main, on risque la blessure. Mais il y a des internationaux français et étrangers qui vont faire une finale de Ligue des champions. Vous croyez qu’ils vont se ménager ?"

Lyon, lanterne rouge du classement de la DNCG

Si le classement de Ligue 1 nous donne la meilleure indication sur le niveau sportif des clubs du championnat de France, celui qui a été publié hier par la DNCG permet de se rendre compte de leur santé financière, puisqu'il se base sur leur résultat net sur l'exercice 2012-2013.

Et on remarque que les cadors du championnat de France ne sont pas au mieux. Lille, Paris, Bordeaux et Lyon ont terminé la saison dans le négatif, tandis que l'Olympique de Marseille a réussi à équilibrer recettes et dépenses. L'AS Saint-Etienne, quant à elle, est à la 7ème place de ce classement avec un résultat positif de plus d'un million d'euros. C'est le MHSC, champion de France 2011-2012, qui domine ce classement, certainement en raison de sa participation en Ligue de Champions cette saison là, malgré une masse salariale peu conséquente.

Résultats nets des clubs en 2012-2013 :

1 - Montpellier : + 9,718 millions d'euros

2 - Reims : + 3,388

3 - Troyes : +3,234

4 - Lorient : +2,677

5 - Toulouse : +1,552

6 - Sochaux : +1,316

7 - Saint-Étienne : +1,012

8 - Nice : +0,920

9 - Valenciennes : +0,896

10 - Bastia : +0,777

11 - Evian : +0,094

12 - Marseille : 0

13 - Rennes : - 0,712

14 - Ajaccio : - 1,760

15 - Brest : - 2,241

16 - Lille : - 3,052

17 - Paris SG : - 3,509

18 - Nancy : - 4,082

19 - Bordeaux : -7,702

20 - Lyon : -19,845