Infos

Deschamps confirme pour Mandanda titulaire, Cabaye en Angleterre cet hiver, Ayew à terre...

Commentaire(s)
Retrouvez le condensé de l'actualité football de ce lundi après-midi 17 Novembre 2014
Retrouvez  le condensé de l'actualité football de ce lundi après-midi 17 Novembre 2014

Retrouvez les principales informations footballistiques de ce lundi après-midi 17 Novembre 2014. Une après-midi marquée par la reprise de l'entraînement pour de nombreux clubs de Ligue 1, quelques informations transferts savoureuses et une confirmation : Steve Mandanda gardera les cages tricolores face à la Suède, mardi soir en match amical de préparation...

Deschamps confirme la titularisation de Mandanda

Comme nous vous l'annoncions ce matin, Steve Mandanda sera bien titularisé par Didier Deschamps, demain soir, face à la Suède.

Le sélectionneur tricolore l'a confirmé cet après-midi en conférence de presse. "Steve Mandanda jouera, a-t-il annoncé. Le fait que ce soit Marseille, c'est quelque chose qui me paraissait logique aussi pour lui. Ça permet à Steve de rester en action après deux bonnes performances le mois dernier (Ndlr, contre le Portugal, 2-1, et l'Arménie, 3-0)."

De quoi bouleverser la hiérarchie des gardiens de but en équipe de France ? Deschamps répond par la négative. "Il n'y a aucune concurrence à partir du moment où Hugo est à son meilleur niveau, comme il l'a encore prouvé contre l'Albanie vendredi (Ndlr, 1-1)."

Les Aiglons font appel de la sanction infligée par la LFP !

Dans un communiqué officiel publié sur leur site internet, les Aiglons de l'OGC Nice ont annoncé, ce lundi après-midi, leur décision de faire appel de la sanction de deux matches à huis clos partiel et d'une rencontre à huis clos total avec sursis, infligée par la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel suite à la rencontre face au SC Bastia (Ndlr, rencontre de la 10ème journée de Ligue 1 qui s'était mal terminée).

Le communiqué officiel de l'OGC Nice

"Pénalisé une première fois par mesure conservatoire, le club juge cette décision comme une aggravation disproportionnée des sanctions à son encontre. Pour être respectable et respectée, une sanction doit être juste. Celle de la commission de discipline est disproportionnée et inadaptée. Elle est, par conséquent, inacceptable. Pour l’ensemble de ses supporters injustement pénalisés et stigmatisés, pour le respect de sa bonne foi et de son action, l’OGC Nice a donc décidé d’interjeter appel. (...) L’OGC Nice revendique son droit d’être traité comme les autres. Ni plus, ni moins. Ce n’est pas le cas avec cette décision qui prive à nouveau arbitrairement 5.000 abonnés de leur droit de venir encourager leur équipe samedi prochain et fait planer la menace d’un huis clos total sur un public tout entier. Le club défendra cette position et ses supporters en épuisant, si besoin, toutes les voies de recours existantes.", peut-on lire sur le site internet du Gym.

L'intégralité du communiqué officiel : À voir ici.


Ayew blessé avec le Ghana !

Le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille, André Ayew, s'est blessé, ce samedi, lors de la défaite concédée avec sa sélection nationale du Ghana contre l'Ouganda (0-1), dans le cadre des éliminatoires pour la Coupe d'Afrique des Nations 2015.

Le milieu de terrain olympien est, de ce fait, d'ores et déjà forfait pour la prochaine rencontre des Black Stars, programmée mercredi contre le Togo. La nature exacte de sa blessure et sa durée d’indisponibilité n'ont, quant à elles, pas encore été communiquées.

Fournier et l'OL se prennent à rêver de Ligue des Champions

Grand invité du rendez-vous dominical du Canal Football Club chez nos confrères de la chaîne cryptée de Canal Plus, l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais, Hubert Fournier, a profité de son passage sur le plateau de l'émission pour dévoiler les ambitions de la formation rhodanienne concernant la saison en cours. Une saison qui avait bien mal commencé, entre un classement peu reluisant et des multiples absences sur blessures.

"Il y avait de l’inquiétude en début de saison car être dix-septième avec l’Olympique Lyonnais, ce n’est pas une place acceptable. Dans un club comme Lyon, il y a forcément qu’il y a de la pression.", a-t-il indiqué, avant de réitérer son envie de voir ses Gones accrocher une place européenne au terme de l'exercice : "Maintenant, l’objectif fixé par le président, c’est d’être européen en fin de saison.", a ainsi confié l'ancien technicien du Stade de Reims, allant même jusqu'à envisager une place sur le podium et un billet pour la prochaine édition de la Ligue des Champions : "On connaît l’importance financière de la Ligue des Champions, ça fait rêver avec le nouveau stade, ça donne des idées.", a conclu l'entraîneur rhodanien.

Pour rappel, après un tiers de championnat, l'Olympique Lyonnais pointe à une très belle troisième place, à deux petites unités du leader marseillais.

Garande : "Nous devrions compter plus de points"

Le club promu du Stade Malherbe de Caen s'attendait à un retour en Ligue 1 compliqué. Force est de constater qu'après treize levées de championnat, les Normands sont logiquement dans le dur. Dix-Septièmes du classement, avec douze unités au compteur, les protégés de Patrice Garande flirtent dangereusement avec la zone de relégation. Un bilan comptable trompeur à écouter les dires du technicien du SMC. En effet, selon lui, ses joueurs auraient, au vu des efforts importants déployés pour faire du jeu, mérité mieux.

"Par rapport au jeu que l'on a proposé, nous devrions compter plus de points. Les penalties concédés et les buts encaissés dans les dernières minutes nous ont coûté beaucoup d'unités. Aujourd'hui, nous en avons 12, mais nous pourrions disposer d'un total compris entre 16 et 18.", a constaté l'entraîneur, dans un entretien accordé sur le site officiel du SMC. Avec ces points en plus, Caen serait en toute autre posture, avec une confiance accrue : "Du coup, nous pourrions vivre un championnat plus tranquille. J'ai coutume de dire que nous avons les points que nous méritons. Parmi nos sept défaites, quatre sont entièrement de notre faute.", a conclu le technicien.

"Cabaye va revenir en Angleterre en janvier"

Les informations et déclarations se suivent mais ne se ressemblent pas concernant l'avenir au Paris Saint-Germain du milieu de terrain international tricolore, Yohan Cabaye. Comme relaté dans nos colonnes samedi matin, l'ancien joueur de Lille avait assuré, aux micros de nos confrères de Canal Plus, qu'un transfert hivernal n'était pas à l'ordre du jour. Une déclaration contredite par un ancien joueur de Newcastle, Olivier Bernard.

"Yohan a rejoint le Paris Saint-Germain sans garanties sur son temps de jeu. La difficulté pour lui, c'est que lorsqu'il joue, il a eu du mal à avoir le même impact sur le jeu que celui qu'il avait à Newcastle…", a-t-il déclaré dans un entretien accordé au média britannique ChronicleLive, avant de poursuivre son raisonnement. Ainsi, sans détour, Olivier Bernard annonce un retour de Cabaye en Angleterre dans les semaines à venir : "Il va revenir en Angleterre en janvier, il n'y a pas le moindre doute là-dessus. Il va revenir en Premier League et doit déjà être en train de chercher un club susceptible de lui garantir le temps de jeu dont il a besoin pour sécuriser sa place en équipe de France." a conclu l'ancien défenseur des Magpies.

PSG - Inter Milan à Marrakech !

Cet hiver, le Paris Saint-Germain affrontera l'Inter Milan, en match amical de préparation, à Marrakech (Maroc), le 30 Décembre prochain. Une information officialisée, ce lundi, par l'agence MAP, dans un communiqué.

Un communiqué qui précise également que les deux formations effectueront un stage au Maroc pendant la trêve hivernale.

Reste désormais à savoir si le Paris Saint-Germain, habitué du Qatar et de Doha en hiver, se rendra également dans le pays de ses dirigeants comme à l'accoutumé. Une affaire à suivre.

Van Wolfswinkel attend "avec impatience" l'OL !

Le Dimanche 30 Novembre prochain, à 21 heures, la région Rhône-Alpes sera sous le feu des projecteurs avec le traditionnel et historique derby entre l'AS Saint-Etienne et l'Olympique Lyonnais. Une rencontre de la quinzième journée de Ligue 1, programmée au Stade Geoffroy-Guichard, que l'attaquant néerlandais des Verts, Ricky Van Wolfswinkel, attend avec la plus grande impatience.

"Je l'attends avec impatience, comme toute l'équipe.", a indiqué l'attaquant prêté par Norwich City, avant de faire part de ses expériences passées : "Le plus grand derby que j'ai joué, c'était celui de Lisbonne : Sporting - Benfica. C'était magnifique. Comme si le stade était en feu. A l'image des fans, ça vous donne de la force.", a conclu RVW, dans un entretien accordé à nos confrères du quotidien régional Le Progrès.

Maurice-Belay : "Ils sont très durs à jouer"

En clôture de la quatorzième levée de Ligue 1, dimanche soir, se tiendra, au Stade Vélodrome, un classique de notre championnat avec une rencontre entre l'Olympique de Marseille et les Girondins de Bordeaux. Un match face à une formation de grande qualité que semble logiquement redouter le milieu de terrain offensif gaucher du club au scapulaire, Nicolas Maurice-Belay.

"C’est une bonne équipe. Elle l’a montré contre le PSG. Très peu d’équipes en Europe arrivent à faire déjouer Paris. Depuis qu’ils ont leur nouveau coach ils ont une nouvelle manière de jouer. Physique mais alliée à la qualité technique de devant.", a déclaré l'ancien joueur de Sochaux concernant l'actuel leader du championnat de France, bien conscient que le système de jeu prôné par Marcelo Bielsa rend l'OM très difficile à jouer : "C’est très rare mais c’est une façon de faire. Même si cela use beaucoup les joueurs cela a été payant puisqu’ils sont premiers. Le style de jeu de Marseille fait que si tous les joueurs arrivent à faire cela et à être juste techniquement ils sont très durs à jouer.", a-t-il conclu, dans un entretien accordé au site internet officiel du FCGB.

Un cadre de la sélection US sur les tablettes

Quatorzième du classement avec seize petites unités glanées après treize levées, Lille est clairement dans le dur, et que dire de la pauvreté offensive des protégés de René Girard, souvent raillée. Avec seulement neuf buts inscrits en l'espace de treize journées, les Nordistes caracolent en tête de la plus mauvaise attaque du championnat. Pour remédier à cela, les dirigeants de Lille se seraient, déjà, mis en quête de renforts offensifs pour la seconde partie de saison.

Ainsi, et selon les informations de nos confrères de La Voix du Nord, un nom reviendrait régulièrement dans les bureaux des instances dirigeantes nordistes : celui de l'international américain (73 sélections, 24 buts) de Sunderland, Jozy Altidore (25 ans, 6 apparitions en Premier League cette saison).

S'il est l'un des fers de lance de la sélection Nord-Américaine, le natif de Livingston (New Jersey) éprouve les plus grandes difficultés à convaincre sur le continent européen. En effet, après des débuts réussis en Major League Soccer aux Red Bulls New York, le solide attaquant (1m85) a enchaîné les clubs sans grand succès : Villarreal CF, Xerez CD, Hull City, Bursaspor, AZ Alkmaar (Ndlr, 144 matches et 55 buts tout de même) et enfin Sunderland avec qui il s'était engagé, en Juillet 2013, pour quatre ans.