Mercato

Bordeaux aura de la concurrence pour Sabaly ! (info Madein)

Commentaire(s)
Sabaly, ici à droite d'Eysseric
Sabaly, ici à droite d'Eysseric

Avec pas moins de 120 matchs de Ligue 1 à son actif en l'espace de 4 saisons, Youssouf Sabaly est, désormais, un latéral droit expérimenté de notre championnat. Prêté à 3 clubs différents lors des 4 dernières saisons, le produit de la formation du PSG est courtisé et va quitter définitivement la capitale…

À l’inverse d’Adrien Rabiot ou d’Alphonse Areola , Youssouf Sabaly n’a jamais eu la chance de montrer tous ses talents au Parc des Princes, malgré les prêts successifs pour s’aguerrir. Selon nos informations, le latéral droit, âgé de 24 printemps, va quitter, définitivement, le Paris Saint-Germain en juin prochain, lassé d’être envoyé un peu partout dans l’Hexagone (Évian 2 ans, Nantes et Bordeaux). Cette année, chez les Girondins, il réalise une nouvelle saison de qualité et confirme sa régularité avec 4 passes décisives en 27 titularisations. Pourtant, son avenir s’écrit bien loin du Camp des Loges.

La concurrence féroce qui règne sur son aile, avec Meunier et Aurier, amenuise forcément les possibilités de le voir porter le maillot rouge-et-bleu. Dans le même temps, l’hypothèse de devenir le troisième dans la hiérarchie n’est pas une solution envisageable pour le joueur, désormais habitué à jouer les premiers rôles. Courtisé, et notamment par son club actuel les Girondins de Bordeaux, Sabaly n’a que l’embarras du choix mais a d’ores-et-déjà prévenu le PSG qu’il allait quitter la capitale.

L’Angleterre, l’Italie, l’Allemagne à ses trousses…

Toujours selon nos informations, l’agent du Franco-Sénégalais, lié contractuellement à Paris jusqu’en juin 2020, a rencontré une première fois les dirigeants franciliens. Si une seconde réunion devrait avoir lieu prochainement, son représentant lui cherche (ou possède déjà) plusieurs portes de sortie, toutes aussi prestigieuses les unes que les autres. Stéphane Martin et les Girondins, qui n’ont jamais caché leur envie de conserver le latéral droit titulaire de Jocelyn Gourvennec, devront mettre en marche la planche à billets puisque Paris espère toucher entre 5 et 7 millions d’euros.

Mais les prestations de Youssouf Sabaly ont dépassé les limites de l’Hexagone. L’Angleterre, qui est la priorité du joueur et de son représentant, lui fait également les yeux doux, tout comme l’Italie ou l’Allemagne. La Ligue 1 n’est pas à oublier et l’ensemble des offres sera étudié. Même la Turquie a tenté une approche puisque deux des plus grands clubs du pays se sont manifestés pour le natif de Chesnay. Dans son entourage, on nous fait savoir que la ville et tout le côté extra-sportif seront tout aussi importants que son temps de jeu et le projet proposé. Une chose est sûre, Youssouf Sabaly a enfin les cartes en mains pour la suite de sa carrière…