Mercato

Certaines exigences de Koscielny ont refroidi Rennes

Commentaire(s)
Olivier Létang, le président du SRFC, ici aux côtés d'Hatem Ben Arfa.
Olivier Létang, le président du SRFC, ici aux côtés d'Hatem Ben Arfa.

À 34 ans et après neuf - belles - années passés à Arsenal, Laurent Koscielny a pris la décision de rentrer en France lors du dernier mercato estival. Signé par les Girondins de Bordeaux, le défenseur central français (51 sélections, 1 but) figurait également en bonne place dans les petits papiers du Stade Rennais, qui a finalement mis fin aux négociations en cours de route. Invité de l'émission "Pleine Lucarne", diffusée sur TVR, Olivier Létang, le président des Rouge-et-Noir, est revenu sur ce dossier.

Selon le dirigeant breton, le SRFC est sorti de ce dossier en raison des exigences de l'axial sur la durée de son engagement : "C’est nous qui sommes sortis du dossier à un moment donné. On a fait un pas en arrière dans la mesure où Laurent a eu 34 ans et a signé un contrat de cinq ans pour Bordeaux. On ne souhaitait pas réaliser un engagement aussi long pour le club", a assuré Olivier Létang chez nos confrères de la chaîne de télévision rennaise.