Mercato

La piste Lindsay Rose déjà à oublier ?

Commentaire(s)
L'OL demande 3 millions pour Lindsay Rose !
L'OL demande 3 millions pour Lindsay Rose !

Ciblé par trois clubs de Ligue 1 (Bordeaux, Nantes, Lorient), Lindsay Rose a fait l'objet d'une première offre de la part de l'Atalanta Bergame. Mais l'OL ne bradera pas son défenseur, pour qui un montant de 3 millions d'euros est attendu.

C'est un doux euphémisme d'écrire que les dirigeants Lyonnais souhaitent renforcer leur défense axiale. Heurtaux, Denayer, Rami, Nkoulou... L'OL a étudié plusieurs pistes avant de trouver satisfaction avec Mapou Yanga-Mbiwa, qui, a priori, devrait rallier le Rhône pour les quatre prochaines saisons dans les heures à venir. Au-delà d'apporter une plus-value sportive non-négligeable à l'effectif d'Hubert Fournier, ce recrutement devrait avoir une autre conséquence : celle d'un départ au poste de défenseur central.

Bakary Koné (27 ans) a longtemps été considéré comme le candidat favori pour obtenir un bon de sortie cet été, mais l'OL n'a jamais su se mettre d'accord avec le Besiktas, qui proposait 1,5 M€ pour le burkinabé. En parallèle, Lindsay Rose a suscité les intérêts grandissants de plusieurs clubs, notamment en France, et c'est bien l'ancien Valenciennois qui pourrait finalement quitter les Gones.

Nantes et Lorient se sont renseignés

En quête d'un joueur de son profil, plus particulièrement après la blessure contractée par Grégory Sertic, dimanche dernier, Willy Sagnol avait coché son nom, mais il semblerait que les dirigeants Girondins ne partagent pas le même point de vue que leur entraîneur. En s'appuyant sur les confidences de Jean-Michel Aulas, nos confrères du Progrès affirment effectivement ce matin que "la piste bordelaise s'est rapidement évanouie pour Rose". Mais les prétendants de ce dernier ne résident pas exclusivement en Aquitaine.

L'Equipe nous apprend ce mardi que deux autres clubs de Ligue 1 "ont exprimé leur intérêt" : Nantes et Lorient. Il leur faudra tout de même faire avec la concurrence de l'Atalanta Bergame, qui a déjà pris une longueur d'avance en formulant une première offre estimée à 2 M€. C'est un million de moins que ce qu'attend l'OL pour se séparer de son défenseur, un an seulement après son arrivée.