Mercato

Sagol et Triaud en désaccord sur le recrutement

Commentaire(s)
Triaud ne veut pas recruter avant d'avoir vendu
Triaud ne veut pas recruter avant d'avoir vendu

Willy Sagnol souhaiterait renforcer son effectif en proie aux départs, notamment en attaque. Cela étant, Jean-Louis Triaud s'est montré bien moins enthousiaste dans les colonnes de Sud-Ouest : "d'abord les départs." Le président bordelais a semble-t-il décidé de participer au mercato selon un plan précis : "Des joueurs ont fait savoir qu’ils avaient des envies d’ailleurs. On ne s’y opposera pas dans la mesure où les chiffres correspondront à nos attentes. Et s’ils s’en vont, on étudiera les possibilités de renforts. "

Un point de vue que ne partageait pas son entraîneur, qui avait notamment déclaré : "Il y a des opportunités à saisir maintenant et on ne sait pas toujours si elles existeront encore dans quelques jours ou dans deux semaines." Cette phrase lâchée en conférence de presse n'a pas laissé le président indifférent, il lui a donc répondu : "Je ne sais pas à quelles opportunités il faisait allusion. Les entraîneurs veulent toujours du sang frais mais il sait aussi qu’il ne veut pas d’un vestiaire pléthorique." Voilà qui a le mérite d'être clair : les Bordelais dégraisseront, avant de peut-être se pencher sur un renforcement de l'effectif. Willy Sagnol et Jean-Louis Triaud ne sont définitivement pas sur la même longueur d'onde quant à la tactique à adopter pour redresser le club girondin.