Sala a failli retourner à Bordeaux


Sala a failli resigner à Bordeaux
Sala a failli resigner à Bordeaux

Moins indiscutable à Nantes, Emiliano Sala a pensé partir à la fin du mercato. D'autant que, vendredi 31 août, deux offres éveillent l'intérêt de l'Argentin, d'après le récit de L'Equipe. La première vient de Turquie : Galatasaray lui propose un contrat. Seulement, la forme du transfert ne convient pas au FC Nantes, puisqu'il s'agit d'un prêt avec option d'achat, que les Canaris repoussent.

Ce premier pic dans l'électrocardiogramme est suivi par un deuxième, plus intense : son club formateur, Bordeaux, revient le chercher. Nantais et Girondins ne sont pas les meilleurs amis du monde, mais les transferts sont possibles entre les deux écuries, Nicolas Pallois en témoigne, et Emiliano Sala a déjà fait le chemin dans un sens. Pourquoi pas le refaire dans l'autre ? Parce que le chemin menant à Andreas Cornelius a été plus court. L'Atalanta Bergame a accéléré les négociations, avant même que le FCGB ait pu envoyer l'offre de rachat au FC Nantes. Conséquence, l'attaquant de 27 ans est resté en Loire-Atlantique. Et il a offert la victoire aux Canaris, samedi à Strasbourg.