Rennes

Ruello dévoile un engagement avec Ntep pour le mercato

Commentaire(s)
Ntep trop cher pour Bordeaux ?
Ntep trop cher pour Bordeaux ?

En fin de contrat en juin prochain, Paul-Georges Ntep (24 ans) est tout proche de quitter la Bretagne et le Stade Rennais. Invité du plateau "Pleine Lucarne" de TVR Rennes, le président rennais René Ruello a tenu à mettre les choses au clair...

Malheureusement habitué aux longues blessures, Paul-Georges Ntep a pris du retard sur la grande carrière qui lui était promise. Un temps annoncé dans des clubs plus huppés, en Angleterre ou ailleurs, l'ancien international espoir est toujours au Stade Rennais, pour le plus grand plaisir des supporters du Roazhon Park. Cependant, sa fin de contrat en juin prochain pourrait le pousser vers la sortie dès cet hiver...

Pisté cet été par la Lazio Rome notamment, l'ailier tricolore jouit toujours d'une très belle cote en Ligue 1. Ouest-France faisait état, il y a quelques jours, d'un intérêt des Girondins de Bordeaux pour renforcer une attaque déjà bien garnie par Malcom, Ménez, Rolan ou encore Ounas. Présent sur le plateau de la télévision régionale TVR, René Ruello est revenu sur la situation de son joueur : "Avec Ntep, on a des engagements qui sont clairs. Soit il a un club qui l’intéresse, et on le transfère dans des conditions qui respectent les intérêts du club. Soit il prolonge avec nous. Je l’ai vu hier matin, et il me l’a encore confirmé"

À Rennes, la confiance règne dans les deux camps et ces derniers souhaitent travailler, main dans la main : "Il s’est exprimé là-dessus dans la presse. Il nous l’a dit. Son agent nous l’a dit. Je ne vois pas pourquoi il ne respecterait pas sa parole. Paul-Georges, c’est un homme d’honneur, un homme de parole" affirme-t-il. "S’il part pour 7 millions, ce n’est même pas la peine. Il a donné au club son engagement. S’il ne part pas, il resigne avec nous." En plus de devoir satisfaire le Président et le clan Ntep, le club en question devra aligner un gros chèque pour acquérir les 6 derniers mois de contrat du joueur. Une affaire qui s'annonce plutôt compliquée...