Euro 2020

Loris Benito sur le banc, la Suisse finit par craquer face à l'Espagne (analyse et notes)

L.P
Loris Benito, le défenseur latéral des Girondins de Bordeaux et de la Suisse.
Loris Benito, le défenseur latéral des Girondins de Bordeaux et de la Suisse.

Ce vendredi en fin d'après-midi, au bout du bout du suspense et de la fatidique séance des tirs au but, l'Espagne a dominé la Suisse (1-1, 1 t.a.b. à 3), lors des quarts de finale de l'Euro 2020.

Euro 2020 - Quarts de finale

Suisse
0 - 0TAB : 1 - 3 Espagne
X. Shaqiri 68'
8' D. Zakaria

LE FAIT DU MATCH

Une exclusion qui rend les Helvètes encore plus héroïques ! On joue la 77ème minute, et alors que la Suisse vient à peine de recoller au tableau d'affichage, Remo Freuler se fend d'un tacle non maîtrisé sur Gerard Moreno, touché à la cheville sur le coup. L'arbitre central n'hésite pas un seul instant et dégaine le carton rouge. En infériorité numérique, les Helvètes vont alors plier, beaucoup, énormément, mais ne rompront pas et parviendront à emmener la Furia Roja jusqu'aux penalties.

LES BUTS

0-1 (8ème) : L'Espagne frappe la première ! Sur un corner botté sortant depuis le côté droit par Koke, Jordi Alba, aux abords de la surface, déclenche une reprise de volée du pied gauche. Sur la trajectoire du cuir, Denis Zakaria tend la jambe droite, dévie le ballon et trompe Yann Sommer ! C'est, déjà, le dixième but contre son camp inscrit en cet Euro 2020 et le troisième en faveur de la Furia Roja.

1-1 (68ème) : La Suisse refait son retard ! À l'angle de leur surface, Aymeric Laporte et Pau Torres ne se comprennent pas. Remo Freuler en profite pour prendre possession du cuir et déployer un centre à ras de terre à destination de Xherdan Shaqiri. L'ailier de Liverpool déclenche alors une frappe croisée qui passe sous César Azpilicueta et trompe Unai Simon. C'est le 26ème but inscrit en 96 sélections par Xherdan Shaqiri, le troisième de cet Euro.

LES PÉNALTIES

Espagne : Sergio Busquets X - Dani Olmo O - Rodri X - Gerard Moreno O - Mikel Oyarzabal O

Suisse : Mario Gavranovic O - Fabian Schaar X - Manuel Akanji X - Ruben Vargas X

L'HOMME DU MATCH

Yann Sommer (Suisse). Le dernier rempart helvète a livré 120 minutes exceptionnelles. S'il ne peut pas grand chose sur l'ouverture du score espagnole, inscrite sur un but contre son camp, le portier du Borussia Mönchengladbach a ensuite été tout simplement infranchissable ou presque (9 arrêts dans la surface, 1 dégagement des poings). Auteur de prolongations impressionnantes, avec des arrêts tous plus beaux les uns que les autres, il a permis à son équipe de tenir jusqu'à la fatidique séance des tirs au but. Au cours de celle-ci, il a été sauvé par son montant sur la tentative de Sergio Busquets et a même stoppé le coup de pied de réparation botté par Rodri. Mais il n'a pu éviter l'élimination finale de sa sélection.

LES CONSÉQUENCES

Logiquement, l'Espagne a remporté son duel face à la Suisse. Les hommes de Luis Enrique sont qualifiés pour les demi-finales de la compétition, où ils rencontreront le vainqueur du match entre la Belgique et l'Italie, mardi soir (21 heures) au Stade Wembley de Londres.

La Suisse, qui a été héroïque, a fini par céder aux tirs au but mais peut garder la tête haute. Le beau parcours des hommes de Petkovic, qui ont également été pénalisés par la sortie précoce sur blessure de Breel Embolo (23ème), s'arrête donc au stade des quarts.