Girondins

De nouveaux fonds injectés avant le passage devant la DNCG

Commentaire(s)
La recapitalisation était nécessaire pour les Girondins
La recapitalisation était nécessaire pour les Girondins

Le fond d'investissement américain King Street, propriétaire des Girondins de Bordeaux, a dû injecter de nouvelles liquidités dans le club en vue du passage annuel devant la DNCG. Sud Ouest nous indique que près de 40 millions d'euros ont été injectés en décembre dernier pour couvrir le déficit actuel s'élevant à 80 millions d'euros hors ventes.

Toujours selon Sud Ouest, l'essentiel de ce mouvement financier a été fait par l'abandon de créance de La Dynamie, la maison mère du club en France, qui est détenue à 100% par King Street.