Girondins

De Tavernost en a marre de passer pour un pingre

Le président du directoire des Girondins de Bordeaux, Nicolas de Tavernost, est revenu sur les difficultés financières de son club et sur l'impossibilité qu'à M6 d'investir plus dans le club.

"On ne peut pas continuer ainsi, avec un train de vie nécessitant que M6 paye durablement les déficits. Pour le groupe, 4 à 5M€ par an, c’est le maximum. Et on ne veut pas le faire pendant dix ans. Cette saison, on espère le réduire de 4 à 5 M€. Ça nécessite des efforts, dont certains ont déjà été effectués. Ça dépendra du classement final et donc des droits télé, qui nous ont permis jusque-là de bâtir notre politique. Il est impossible pour M6 de mettre davantage. Les gens rêvent d’Ibra, ça nous fait passer pour des pingres.", a-t-il confié à France Football.

Pourtant ce dernier reste confiant et a fixé des objectifs élevés à son équipe. "On est capable de finir entre la troisième et la sixième place, c’est la position normale de Bordeaux. On n’a à rougir de personne en termes d’effectif, en dehors du PSG et de Monaco. On n’est donc pas content de la situation actuelle car on a financé environ 30 M€ depuis trois ans et les résultats sportifs ne sont pas à la hauteur. La saison dernière a été sauvée par la victoire en Coupe. Et la place qu’occupe actuellement le club est anormale."