L1

L'équipe-type de la 9ème journée

Jules Autef

Comme après chaque journée de L1, la rédaction de MadeinFOOT distribue ses bons points et lève le voile sur son équipe-type du week-end.

L'équipe-type de la 9ème journée

Trapp : Ç'aurait pu être le valeureux Jean-Louis Leca (Bastia) à sa place, mais la prestation de Kevin Trapp face à l'OM méritait d'être soulignée par une présence de l'allemand dans ce onze. Auteur d'un arrêt sur pénalty devant Barrada, puis d'une parade pleine de réussite face à Cabella, le dernier rempart du PSG a su se montrer décisif au meilleur moment, pour signer sa première grosse performance sous le maillot parisien.

H.Traoré : On commence à s'habituer, et à prendre goût, aux belles apparitions du jeune malien du Stade de Reims. Malgré la défaite concédée à Lyon (1-0), samedi après-midi, il a encore montré de très bonnes choses dans son couloir droit.

Squillaci : Lui aussi réalise un excellent début de saison sur l'Île de Beauté. Samedi soir, c'est à Angers qu'il a mis son expérience au profit du Sporting (12 dégagements défensifs à son actif), même si elle n'a pas suffit aux Corses pour l'emporter (défaite 1-0).

Yahia : Christophe Galtier n'a pas manqué de faire part de sa colère après ses attaquants, inquiétants sur la pelouse de Caen, hier (défaite 1-0). Mais l'entraîneur Forézien ne doit pas non plus occulter l'excellente prestation d'un ancien de la maison verte : Alaeddine Yahia. Le défenseur tunisien, qui vient de fêter ses 34 ans, a presque éteint à lui seul les rares étincelles stéphanoises, prouvant à tous qu'il avait encore le niveau de la Ligue 1.

Sidibé : Ses prédispositions physiques lui permettent d'allier une solidité défensive à un véritable apport offensif (1 but et 5 tirs dans la victoire 2-0 du LOSC face à Montpellier), qualités collant parfaitement au rôle que lui attribue Hervé Renard dans son système en 3-4-3. Assurément, le franco-malien (23 ans) sera l'un des hommes de base du coach lillois cette saison.

L.Diarra : Sa convocation en équipe de France, cinq ans après sa dernière apparition en Bleu, ne semble pas l'avoir atteint émotionnellement. Sur la pelouse du Parc, Lassana Diarra est resté fidèle à lui-même : précieux dans la récupération (13 ballons gagnés) et propre dans la relance. Il n'aura toutefois pas pu éviter la défaite de l'OM face à un PSG sobre, mais efficace (2-1).

Doucouré : Sa prestance physique et sa capacité de projection vers l'avant rappellent, toutes proportions gardées, un certain Paul Pogba. Étincelant à Monaco (1-1) hier après-midi, Abdoulaye Doucouré est encore loin du niveau du milieu Turinois, mais avec un peu plus de régularité dans ses prestations, il peut légitimement espérer franchir un nouveau cap en Bretagne, cette saison. La nouvelle absence longue durée de Paul-Georges Ntep devrait, en tout cas, l'inciter à prendre les clés du jeu rennais.

Boufal : En situation d'urgence avant la réception de Montpellier, le LOSC s'est donné un peu d'air en l'emportant 2-0 sur les Héraultais, grâce notamment à un secteur offensif retrouvé, sous l'impulsion d'un Sofiane Boufal de plus en plus influant dans le jeu développé par la formation nordiste.

Delort : L'ancien Tourangeau attendait avec impatience son premier but devant le public du stade Michel-d'Ornano, son acharnement aura fini par payer face aux Verts. À la conclusion d'un contre rondement mené par Julien Féret et Vincent Bessat, Delort s'est vu récompenser de son activité incessante sur le front de l'attaque normande.

Ibrahimovic : Deux réalisations, certes sur pénalties, et un record de buts sous le maillot parisien, Zlatan Ibrahimovic a passé une belle soirée sur la pelouse du Parc des Princes, hier soir. Et même avec son mental d'acier, le suédois en avait bien besoin, après un début de saison plus que compliqué. Saura-t-il confirmer après la trêve internationale ?

Mayi : Premier but et première passe décisive en L1 pour Kevin Mayi. L'ancien attaquant de l'ASSE, aujourd'hui au Gazélec Ajaccio, s'est montré décisif pour permettre aux siens d'espérer décrocher leur premier succès de la saison, samedi soir, face au TFC. Mais les Haut-Garonnais ont finalement su profiter des largesses défensives des Corses pour revenir à hauteur (2-2).