Girondins

Carasso : "Je ne ferme aucune porte"

Paul Vinay

Après Benoit Trémoulinas, Cédric Carasso? Dans les colonnes du magazine France Football le portier bordelais n'exclut pas de quitter le club qu'il a rejoint en 2009.

"Je ne ferme aucune porte, mais j'ai besoin de savoir où on va. Qu'on me raconte une histoire pour me séduire, qu'on m'implique à 100% dans un projet enthousiasmant : c'est ce qui m'intéresse sur le long terme. Je ne suis pas quelqu'un qui aime bouger, a expliqué l'international français. Si ce n'est plus Bordeaux, ce sera probablement l'étranger. Je pourrais retourner en Angleterre, voire aller en Allemagne. À mon âge, je ne prendrais pas de risques particuliers."