LOSC

Lille passe à l'action pour Boufal !

Sofiane Boufal bientôt chez les Dogues ?
Sofiane Boufal bientôt chez les Dogues ?

Sofiane Boufal fait, depuis peu, l'objet d'une cour assidue du LOSC, qui aimerait s'attacher ses services lors du mercato hivernal. Mais le club nordiste n'est pas le seul prétendant du milieu offensif Angevin.

"Je sais qu'il a des contacts avec un certain nombre de clubs. Franchement, je ne vais pas fermer les portes maintenant. Je suis très jeune et ce que je regarderai d'abord ce sera mon temps de jeu, parce que je dois encore progresser et que, pour cela, je dois jouer." Il y a un peu plus d'une semaine, dans une interview accordée à L'Equipe, le jeune Sofiane Boufal (21 ans, 16 matches, 4 buts, 3 passes en L2) évoquait sans détour son avenir. Conscient des intérêts que lui portent bon nombre de prétendants, notamment en France, le milieu offensif du SCO d'Angers avouaient alors son intention de prendre le temps de la réflexion.

Si le nom de l'Olympique de Marseille, régulièrement cité parmi ses courtisans, l'a flatté, Boufal ne devrait toutefois pas rejoindre la Canebière. Pour son agent, Yvan Le Mée, il s'agirait là d'un choix peu stratégique. "Par rapport à Boufal, il y a beaucoup de joueurs offensifs et pas de temps de jeu pour tout le monde. Sofiane a d'autres possibilités, et ça ne serait pas forcément le choix le plus juste", a-t-il estimé en début de semaine. Et parmi ces "autres possibilités", l'une d'entre-elles devrait retenir l'attention de la pépite angevine.

Un transfert à 1 M€ suivi d'un prêt ?

Dans son édition de ce matin, L'Equipe rapporte effectivement que le LOSC convoite activement Boufal. Le club nordiste serait même déjà passé à l'action, en lui proposant un contrat de quatre ans. Si la réponse du principal intéressé est encore attendue, il faudra également composer avec son club actuel, Angers. L'écurie de L2 ne ferme pas la porte à un départ de son joueur, mais réclamerait, toujours selon le quotidien sportif, une somme légèrement supérieure au million d'euros, ainsi qu'un retour en prêt pour terminer la saison avec le SCO. Cependant, dans ce dossier, Lille devra jouer avec les concurrences de nombreux clubs, en France (Marseille, Bordeaux, Toulouse) et à l'étranger (Udinese, Juventus Turin, Everton).

Par ailleurs, le LOSC reste déterminé à se renforcer sur le front de l'attaque. Malgré les échecs essuyés dans les dossiers Skuletic et Kramaric, les dirigeants Lillois ne désespèrent pas de trouver la recrue idoine pour apporter du sang neuf à l'effectif de René Girard, d'autant plus qu'elle permettrait d'envisager le départ anticipé de Divock Origi vers Liverpool pour 6 M€ (qui se rajouteraient aux 13 M€ déboursés par les Reds à l'été dernier). A suivre.