Mercato

Les Rennais vont contre-attaquer pour Costil

Franck Jeanneton
Benoît Costil, le gardien rennais
Benoît Costil, le gardien rennais

Convoité par de nombreux clubs en France et à l'étranger, Benoît Costil pourrait quitter Rennes à l'issue de la saison, avec les Girondins de Bordeaux comme point de chute. C'est en tout cas ce qu'affirmait hier le journal France Football, faisant état d'un intérêt très avancé des Aquitains pour le portier. Toutefois, le Stade Rennais ne semble pas encore pleinement disposé à se séparer de son gardien, dont le bail expire en juin prochain. Selon Ouest-France, le club serait ainsi sur le point de soumettre une offre prolongation de contrat à l'entourage du joueur.

Un signe positif pour Costil, qui avait annoncé en septembre dernier son intention ferme de quitter la Bretagne sans proposition claire de la part du SRFC : "Pour prolonger, il faut avoir la proposition. Je n’ai aucune proposition de prolongation. J’ai simplement reçu, il y a quatre mois, une proposition à la baisse. Depuis, basta, terminé" avait-il annoncé. "Je pense que partir en janvier, à quatre mois de la fin de mon contrat, ça ne vaudra pas la peine. Je suis arrivé libre, je repartirai libre et puis voilà." Cette potentielle offre des dirigeants bretons pourrait-elle l'inciter à modifier ses plans ? Questionné par Ouest-France, Fabrice Picot, l'agent du gardien, a de son côté confirmé que son poulain explore actuellement toutes les options à sa disposition : "Nous n’avons d’accord verbal ou écrit avec personne, ce qui ne veut pas dire que nous ne discutons pas avec des clubs" a-t-il lâché.